publicité

Comment trouver un bon locataire?

Percevoir son loyer à l’heure, c’est crucial lorsque l’on est propriétaire. Tout savoir pour détecter le bon candidat.

Etre payé en temps et en heure, en tant que propriétaire, est crucial. C’est le gage de pouvoir rembourser son crédit immobilier ou de recevoir une rentrée financière complémentaire.

Scrutez la ponctualité du candidat

Une méthode simple et assez efficace est de se baser sur le comportement des candidats locataires. De la prise de rendez-vous (savoir se présenter par téléphone, s’excuser en cas d’empêchement, etc.) à l’attitude lors de la visite, le propriétaire prudent se doit d’être attentif à tous les aspects à première vue anodins. Le candidat arrive en retard à la visite sans prévenir, qui dit qu’il ne trouvera pas normal de payer son loyer en retard ?

Intéressez-vous à sa façon d’être

Il n’a pas l’argent pour la garantie, comment payera-t-il en cas de problème professionnel s’il n’a pas de réserves ? Il se présente avec des cheveux sales, comment pourra-t-il prendre soin du bien? Car encore plus fondamental que le loyer est le manque récurrent d’entretien des biens loués, voire carrément leur détérioration. Et en la matière la facture est bien plus salée. Des châssis non entretenus et piqués par la pollution représentent vite un montant disproportionné par rapport celui des loyers, et que dire d’un parquet à remplacer ! La note d’élève à plusieurs milliers d’euros et ce ne sont pas deux mois de garantie locative qui couvriront l’ampleur des dégâts.

Evoquez les détails du bail

Quoi qu’il en soit, louer un bien c’est d’abord signer un contrat. Et même en cas de paiements réguliers et bon entretien, les autres obligations ne devront pas être occultées (indexation du loyer, préavis…). Il est donc fondamental pour garder de bonnes relations avec ses locataires, d’aborder ces points avant même de signer.

Ne soyez pas trop gourmand(e) !

Pour choisir un locataire, encore faut-il avoir le choix ! Une erreur fréquente est d’être trop gourmands sur le loyer. A 10% près -50 euros par rapport à un loyer de 500- on peut rater deux tiers des amateurs. Et un loyer trop élevé rend souvent les locataires exigeants, voire agressif. Ils estiment payer « suffisamment chers ». Une relation stable propriétaire-locataire ne peut être basée que sur des bases équilibrées.

©byBazikPress©Voyagerix – Fotolia.com


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *