publicité
En lecture

Stéphane Plazza : « En Immobilier, ce que femme ve...

Stéphane Plazza : « En Immobilier, ce que femme veut, Dieu le veut ! »

Gendre idéal, animateur télé, comédien… l’agent immobilier préféré des Français dirige aussi son réseau d’agences Stéphane Plazza Immobilier. Rencontre.

Gendre idéal, animateur télé, comédien… l’agent immobilier préféré des Français dirige aussi son réseau d’agences Stéphane Plazza Immobilier. Rencontre.

MS’I : Vous êtes sur les écrans de M6, sur les planches des Bouffes Parisiens, vous développez votre propre réseau d’agences immobilières. Quel est votre ADN ?

Stéphane Plaza : Je suis d’abord et avant tout un agent immobilier. Comme je fais mon métier à la télé sur M6 et que cela marche bien, on m’a ouvert les portes du théâtre. Si cela devait être nécessaire un jour, je pourrai arrêter la TV, le théâtre, mais jamais l’immobilier. J’ai commencé ce métier à 18 ans, je suis un autodidacte de l’immobilier qui adore son métier. C’est le plus beau des métiers, celui qui me fait vivre, qui me fait vibrer.

MS’I : Comment êtes-vous arrivés dans l’immobilier ?

Stéphane Plaza : Après de brillantes études ! Non, sérieusement à 18 ans, j’avais le choix entre devenir secrétaire médical – mais le mot secrétaire ne me plaisait pas à l’époque, croupier – mais il fallait travailler la nuit ou alors agent immobilier. Sans hésitation aucune, je suis allé travailler avec ma cousine agent immobilier. J’ai fait plus de 50 locations saisonnières le premier mois. L’agence a voulu me garder et me reprendre pendant toutes les vacances. C’était parti pour l’immobilier !

MS’I : Vos parents étaient aussi dans l’immobilier ?

Stéphane Plaza : Non pas du tout. Mon père était dans la pédale, toujours sur les routes du Tour de France. Mon coté populaire me vient de là. Quant à ma mère, fleuriste, elle m’a transmis sa sensibilité et le sens du raffinement. Chacun à leur façon, ils m’ont donné une vraie ouverture sur les gens et c’est cela qui m’intéresse aujourd’hui dans l’immobilier.

Mon réseau d’agences immobilières, j’en rêvais, je l’ai fait ! Comme je n’ai pas d’enfant, Stéphane Plaza Immobilier c’est un peu mon bébé !

MS’I : Pourquoi avoir créé votre réseau d’agences immobilières ?

Stéphane Plaza : J’avais envie de créer et de transmettre les recettes qui ont fait mon succès à la télé. Comme je n’ai pas d’enfant, Stéphane Plaza Immobilier c’est aussi un peu mon bébé, et j’en suis fier, cela fait 25 ans qu’il n’y a pas eu de création de réseau national en France. Ce réseau, j’ai eu la chance de le créer avec Patrick Michel Khider et Bernard de Crémiers (associés à 25,5%) qui ont déjà créé d’un grand réseau. A eux deux, ils détiennent comme moi 25,5% de Stéphane Plaza Immobilier, le reste étant dans les mains de M6. Aujourd’hui, nous avons déjà signé avec 100 agences immobilières, et nous visons 500 agences en 2020. Nous étions licence de marque, nous sommes désormais un réseau de franchise immobilière. Le passage en réseau est tombé le 9 juin, le jour de mes 46 ans. Tout est un peu marqué par les chiffres dans ma tête !

MS’I : Quel le rôle jour les femmes dans le choix de l’immobilier du couple ?

Stéphane Plaza : Je l’ai toujours dit,  c’est toujours la femme qui décide.  Souvent, l’homme vient en visite pour avoir une tranquillité d’esprit, pour éviter d’avoir des reproches… mais dans 95% des cas, c’est la femme qui prend la décision finale. En immobilier, je l’ai toujours dit, ce que femme veut, dieu le veut. Et pour les travaux aussi elles sont très douées.

MS’I : Et vous vous habitez où ?

Stéphane Plaza : Je suis en plein déménagement. J’habitais l’appartement de ma maman à Courbevoie -malade elle faisait beaucoup d’allers-retours*. Je viens d’acheter un bien dans un quartier dynamique du centre de Paris. J’ai cherché longtemps une très grande surface, et puis j’ai pris un virage, je ne sais pas pourquoi. 

C’est pas très grand chez moi. Moins de 60 mètres carrés mais je vois le ciel ! J’ai privilégié la vie de quartier dans le centre de Paris.

MS’I : C’est petit chez vous ?

Stéphane Plaza : Pas très grand, moins de 60 mètres carrés mais je vois le ciel. J’ai privilégié une vie de quartier plutôt que la surperficie.  Pour l’instant, à vrai dire, c’est un chantier, je n’ai même pas de douche ou de salle de bain. J’ai tout déposé pour repartir à zéro, je suis en plein travaux.  J’ai plein d’idées qui fourmillent mais je ne sais pas encore ce que je vais mettre dedans. Pour l’instant c’est une coquille vide. Il y aura du parquet et du béton ciré  mais je me pose plein de questions :  Est-ce que je fais une cuisine ouverte ? Est-ce que je garde la cheminée ? Est-ce que je fais un grand dressing ?  Plus tard, j’aspire aussi d’avoir quelque chose plus loin de Paris pour reposer ma tête…

MS’I : Etes-vous toujours sur le terrain ?

Stéphane Plaza : Bien sûr ! Je ne me sens pas bien quand je ne visite pas des appartements, quand je ne ne rencontre pas de gens. Aujourd’hui, je dirige l’agence pilote de Stéphane Plaza Immobilier dans le 11ème arrondissement à Paris, je me déplace encore, je fais des estimations, je fais quelques ventes mais compte tenu de mon emploi du temps je fais évidemment moins de visites de tous les jours. Et puis j’ai la chance de déléguer, d’avoir des collaborateurs que j’ai choisi pour pouvoir travailler sous mon nom.

MS’I : Quelles qualités faut-il pour être un agent immobilier Stéphane Plaza ?

Il faut travailler dur et ne pas compter ses heures pour réussir, en tout cas au départ. On bosse à l’heure du déjeuner mais aussi le soir après les autres. Il faut connaître son quartier, faire de la prospection, connaître les gardiens, les commerçants, être gentil, être poli… Il faut être professionnel bien sûr, mais toujours à l’écoute.

MS’I : Qu’est-ce qui distingue vos agences immobilières des autres ?

Elles ne ressemblent pas aux autres agences immobilières ! Ici, on sent comme chez soi, les couleurs sont différentes, il y a un buddha, un coin pour les enfants.… Toute notre approche est basée sur la bienveillance, le bien-être, la compréhension, l’accompagnement. Nous sommes là pour renseigner, donner du conseil, accompagner des projets de vie pas juste faire des affaires immobilières. Et bien sûr, les clients peuvent aussi bénéficier des conseil déco et  HomeStaging de Sophie Farjani et Emmanuel Rivassoux via notamment des visites virtuelles de biens.

©Propos recueillis par Ariane Artinian©byBazikPress

(*) décédée quelques jours après l’entretien

 


  1. Intérressant, un article plutot bien. Un peu d’info sur la captation en vidéo à 360°

  2. Kristen

    29 août

    Woah! I’m really loving the template/theme of this website.

    It’s simple, yet effective. A lot of times
    it’s tough to get that « perfect balance » between user friendliness and appearance.

    I must say you’ve done a very good job with this.
    Additionally, the blog loads very quick for me on Internet explorer.

    Outstanding Blog! http://yahoo.org

  3. Chrinstine

    7 septembre

    I really like it when individuals come together and
    share opinions. Great blog, stick with it! http://www.yahoo.net

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *