publicité
En lecture

« Les innondations, les grèves et la me...

« Les innondations, les grèves et la menace terroriste ont paralysé le marché de la transaction « , Michel Mouillart, professeur d’Economie à l’Université de Paris Ouest, FRICS

Michel Mouillart revient sur les pulsions de l’activité qui ont fait apparaitre un trou d’air dans l’activité immobilière des derniers mois.

Si l’on parle beaucoup de reprise de l’immobilier en cette rentrée, nombre d’observateurs occultent l’impact des évènements intervenus avant l’été sur le marché immobilier.

Les inondations,  les vagues de grève et  la menace terroriste ont bel et bien eu des répercussion sur l’activité immobilière des mois de juin, juillet et août.

 

Michel Mouillart revient sur les pulsions de l’activité qui ont fait apparaitre un trou d’air dans l’activité. « On a l’impression que cette parenthèse s’est refermée durant le mois d’août« , explique le professeur d’Economie à l’Université de Paris Ouest.

Pour écouter la leçon d’économie immobilière du Professeur d’économie Michel Mouillart, rendez-vous sur radio-immo.fr

 


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *