publicité
En lecture

Vous êtes en CDD ? Mieux vaut avoir un conjoint en...

Vous êtes en CDD ? Mieux vaut avoir un conjoint en CDI pour décrocher un prêt

Il est quasi impossible d’obtenir un crédit immobilier lorsque l’on est en CDD… sauf à emprunter à deux, avec un conjoint disposant d’un contrat de travail un CDI.

Si actuellement 86 % des embauches se font en CDD, seuls 3,5 % des clients de Vousfinancer, réseau de 150 agences de courtage en crédit, empruntent avec ce type de contrat en 2016.

Difficile d’obtenir un crédit avec un contrat à durée déterminé (CDD)…

Selon la DARES (Direction de l’Animation de la Recherche, des Études et des Statistiques) 86 % des embauches se font en CDD. Mais

Pour les nouveaux actifs embauchés en CDD qui voudraient devenir propriétaires et profiter ainsi également du contexte de taux bas se pose la question de la possibilité de souscrire un crédit immobilier. Si selon les banques les conditions d’acceptation diffèrent, globalement il reste compliqué d’emprunter seul en CDD.

Jérôme-Robin

« Par définition un CDD est un contrat à durée déterminée qui prendra fin dans quelques mois alors que la durée initiale d’un crédit est de 20 ans et 10 mois en moyenne, pour une durée de remboursement effective de 7 à 10 ans… Dans ces conditions, on comprend qu’il soit difficile d’emprunter à long terme avec une visibilité à court terme seulement sur ses revenus », Jérome Robin président de Vousfinancer.

… à moins de travailler dans la fonction publique…

Concrètement, obtenir un crédit pour une personne avec un CDD de la fonction publique – d’Etat, territoriale, hospitalière y compris les vacataires et contractuels, ne pose aucun problème car il sera assimilé par la banque comme un CDI, avec en outre des offres spécifiques en termes de taux (jusqu’à 0,20 % de réduction), de garanties etc.…

Certaines banques ferment automatiquement la porte aux  CDD du privé

Si certaines banques refusent automatiquement les CDD du secteur privé, la plupart des établissements étudient le profil de l’emprunteur au cas par cas .

Sandrine-Allonier-responsable-des-relations-banques-VousFinancer.com_« S’il s’agit d’une personne régulièrement en CDD notamment en lien avec le secteur d’activité dans lequel elle travaille et que c’est pour elle une situation durable, les revenus du CDD peuvent être pris en compte car considérés comme récurrents. Mieux, si l’emprunteur est en CDD depuis plus de 2 ans et que les comptes sont bien tenus le dossier aura plus de chance d’être accepté également. En revanche, un jeune de 25 ans qui vient de décrocher son 1er emploi en CDD devra patienter avant de pouvoir obtenir un crédit »Sandrine Allonier, responsable des relations banques chez Vousfinancer.

Mieux vaut être intérimaire qu’en CDD

Ainsi, si quelques banques ferment totalement la porte aux CDD – mais pas forcément à l’intérim considéré davantage comme un choix de l’emprunteur – d’autres étudieront au cas par cas la possibilité d’accorder un CDD en fonction du risque, du secteur d’activité, de l’activité des comptes mais également de l’ancienneté dans la banque. « Il sera plus facile parfois d’obtenir un crédit dans sa propre banque du coup – ou dans celle de ses parents – une fois que l’on a démontré sa capacité à être un bon client… » complète Sandrine Allonier.

Le CDD idéal pour un banquier ? Celui qui dispose d’un conjoint en CDI !

Mais si on veut emprunter lorsqu’on est en CDD mieux vaut le faire à deux, avec un conjoint en CDI, afin de rassurer la banque sur la possibilité de pouvoir rembourser des mensualités durant plusieurs années.

Dans ce cas-là deux options :

– Soit la banque prend en compte les revenus du CDD dans le calcul du taux d’endettement et de la capacité d’emprunt. Cela peut être le cas si ce n’est pas le premier CDD de l’emprunteur et qu’il est sur une durée longue.

– Soit la banque ne les prend pas en compte et seuls les revenus du CDI seront comptabilisés dans le calcul du taux d’endettement et de la mensualité. Cela réduit par conséquent la capacité d’emprunt ou implique d’accroitre la durée du crédit… Mais si plus tard le CDD débouche sur un CDI la mensualité pourra être augmentée et la durée du prêt réduite.

Depuis le début de l’année 2016, 3,5 % des clients de Vousfinancer ont ainsi emprunté avec un CDD, mais essentiellement en tant que co-emprunteur…

L’âge moyen du premier achat ? 32 ans.

 « Si la part des primo-accédants est remontée en 2016 à 45 % contre 35 % seulement fin 2015, l’âge moyen du premier achat ne recule que très faiblement à 32 ans contre 33 ans en 2015,  alors que l’entrée sur le marché du travail intervient plutôt à 25 ans ! On voit donc bien qu’aujourd’hui la situation économique et en particulier celle du marché de l’emploi est un frein à l’acquisition et à la reprise durable du marché de l’immobilier et ce, même si tous les autres voyants sont actuellement au vert » analyse Jérôme Robin.

Quelles solutions pour favoriser l’accès des CDD au crédit ?

Actuellement seul 1 CDD sur 5 se transforme en CDI au bout d’un an, contre un sur deux dans les années 80 selon France Stratégie. Ces chiffres expliquent la réticence des banques vis à vis d’actifs dont la pérennité des revenus n’est pas assurée.

« Une solution qui pourrait être envisagée serait de mettre en place une caution spécifique pour ceux qui empruntent en CDD qui pourrait être inclus dans le prêt et serait remboursée partiellement à l’emprunteur lorsqu’il serait en CDI. En outre, des normes plus strictes seraient appliquées sur le taux d’endettement afin de ne pas mettre en difficulté l’emprunteur… Bien sûr cela représenterait un coût supplémentaire à l’achat mais cela permettrait à davantage de jeunes, pour qui le CDI n’est malheureusement plus la norme, de devenir propriétaires… », conclut Sandrine Allonier.


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *