Paris Fibrepublicité
En lecture

« Retournement haussier majeur pour les...

« Retournement haussier majeur pour les taux des crédits immobiliers », Alban Lacondemine, président d’Emprunt Direct

Les taux de crédit immobilier ont progressé de 15 à 20 points de base en un mois selon Emprunt Direct.

Les taux de crédit immobilier sont en nette hausse, comme en attestent les premiers barèmes transmis par les établissements bancaires partenaires d’Emprunt Direct. Après un mois de novembre marqué par l’élection de Donald Trump et un sursaut des rendements obligataires consécutif au scrutin, les établissements bancaires se sont montrés très réactifs en transmettant tour à tour des grilles aux taux nettement rehaussés au titre du mois de décembre.

La hausse des taux est d’ampleur inégalée depuis le printemps et l’été 2015: les taux ont, en un mois, progressé de 15 à 20 points de base. Les établissements bancaires, ne souhaitant en effet pas être pris à contrepied, ont préféré appliquer des hausses marquées, sur l’ensemble de leurs barèmes.

Baromètre Emprunt Direct- A quels taux emprunter…

sur 10 ans ?

0,80% pour un excellent dossier; 0,95% pour un très bon dossier, 1,30% pour un bon dossier

sur 15 ans ?

1,05% pour un excellent dossier; 1,20% pour un très bon dossier; 1,55% pour un bon dossier

sur 20 ans ?

1,25% pour un excellent dossier; 1,40% pour un très bon dossier; 1,75% pour un bon dossier

sur 25 ans ?

1,45% pour un excellent dossier; 1 ,70% pour un très bon dossier;  2% pour un bon dossier

sur 30 ans ?

 

2,05 % pour un excellent dossier; 2,50% pour un très bon dossier;  2,65% pour un bon dossier

Les progressions sont peu ou prou homogènes, même si on remarque des hausses un peu moins marquées pour les meilleurs dossiers. Un excellent dossier n’obtiendra, sur 10 ans, qu’un taux à 0.80%, contre 0.65% il y a un mois, soit une hausse de 15 points de base. Mais l’emprunteur disposant d’un bon dossier verra lui ses taux passer de 1.10% à 1.30%, soit une hausse de 20 points de base.

Tension sur les taux d’intérêts après l’élection de Donald Trump

L’élection de Donald Trump a renforcé les anticipations inflationnistes aux Etats-Unis, et provoqué une vive tension des taux, tant en Europe que de l’autre côté de l’Atlantique. « La hausse répercutée par les établissements bancaires dans leurs barèmes est logique. Ceux ci ne pouvaient pas rester dans la même posture qu’il y a un mois, quand les taux de l’OAT 10 ans flirtaient avec les 0.30%. L’ensemble des établissements, sans exception, ont donc communiqué au titre de ce mois des barèmes très nettement réévalués », affirme Alban Lacondemine, président d’Emprunt Direct.

«La fin du deuxième temps fort habitat est traditionnellement marquée par des hausses de taux, les établissements ayant atteint leur objectif de production de crédit à l’habitat étant souvent tentés par une remontée de leurs barèmes. Le contexte politique leur aura, cette fois-ci, forcé la main », note-t-il.


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *