publicité
En lecture

« J’ai l’habitude de dire aux nouveaux...

« J’ai l’habitude de dire aux nouveaux habitants de Rueil : attention, vous n’en repartirez jamais! » Jean-Luc Brulard, agent immobilier à Rueil-Malmaison

A deux pas de Paris, Rueil-Malmaison allie qualité de vie et dynamisme économique. Jean-Luc Brulard lance une mise en garde : attention, ville addictive !

Le directeur de l’agence Immédiat, à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), a du se plier à l’exercice de l’interview-minute : difficile d’énumérer toutes les qualités qu’il attribue à sa ville en si peu de temps ! « Il y a une magnifique qualité de vie, commence Jean-Luc Brulard. Rueil-Malmaison a vraiment beaucoup d’atouts : le coeur de ville ressemble à un village, très aéré, avec de nombreux commerces de proximité. Et c’est à la fois une ville de grands sièges sociaux, avec le quartier de Rueil-sur-Seine ! »

Un juste équilibre entre les services et la qualité de vie

La ville possède la plus grande superficie des Hauts-de-Seine, et elle a su tirer parti de son vaste territoire. « Il y a une alliance qui fonctionne très bien entre les services et la qualité de vie, continue Jean-Luc Brulard. Les 80 000 habitants disposent de cinémas, d’une médiathèque, d’un théâtre… »

La place de l'église de Rueil

Autre atout : son étendue lui permet d’offrir des logements pour tous les budgets : « On a toute forme d’habitats, et Rueil répond largement à ses obligations en matière de logements sociaux. Je pourrai vous donner une moyenne des prix, mais elle ne voudrait rien dire : il y a treize ‘villages’ dans cette ville, et autant de microcmarchés ! Les appartements et les logements les plus simples commencent à 4 000 euros du m2, mais dans les quartiers les plus prestigieux, comme le Hameau de la Jonchère ou à côté du parc de la Malmaison, vous pouvez monter jusqu’à 9 ou 10 000 euros ! »

Une ville dynamique

Rueil-Malmaison, enfin, ne se repose pas sur ses acquis : « C’est une ville très dynamique ! s’enthousiasme Jean-Luc Brulard. Elle vient par exemple de lancer un éco-quartier de 6 hectares et demi sur les anciens terrains de Renault et de l’Otan. »

« On est aux portes de Paris, et on bénéficie de tout l’oxygène nécessaire : c’est ce que toutes les familles apprécient. J’ai l’habitude de dire aux nouveaux habitants : faites attention en vous installant à Rueil… vous n’en repartirez jamais ! »


  1. lement*

    20 janvier

    J’y ais une fille depuis plusieurs années,et elle est très satisfaite. Et de plus l’ombre d’un de mes ancêtres Médecin de Napoléon,après son patron Corvisart plane aussi u pue dans le secteur. mes deux petits enfants étaent évidemment très fiers de montrer à leurs professeurs la biographie de leur ancêtre !! Amicalement .

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *