Cherche mon nidpublicité
En lecture

Les locataires, grands oubliés de la transition én...

Les locataires, grands oubliés de la transition énergétique

Alors que la vague de froid ne finit pas de nous faire grelotter, une étude révèle que les locataires sont les moins bien lotis en matière de transition énergétique. En cause notamment : le manque d’informations.

Isoler et chauffer nos maisons coûtent cher : inutile de le rappeler, surtout en cette période où la vague de froid nous pousse à nous réfugier sous nos couettes. D’après les derniers chiffres du ministère de l’Environnement, l’énergie représente plus de 8 % de notre budget mensuel ! Depuis plusieurs années, l’accent est mis sur la rénovation énergétique des logements, grâce à plusieurs mécanismes comme l’éco-prêt à taux zéro. Pourtant, une part entière de la population reste oubliée par cette transition : les locataires. C’est ce que révèle une étude menée par l’institut OpinionWay pour le site PrimesEnergie.fr.

Une perte de pouvoir d’achat

L’étude a interrogé plusieurs milliers de locataires (français, mais aussi britanniques et allemands) pour en tirer plusieurs enseignements. Principal constat : en France, près d’un locataire sur deux (48 %) a déjà rogné sur d’autres dépenses pour pouvoir chauffer son intérieur ! « Depuis les années 60, la France a fait le choix de l’électrique, constate Nicolas Moulin, fondateur de PrimesEnergie.fr. En période de grand froid, cela conduit à l’aggravation de la précarité énergétique pour des millions de Français, en plus des menaces de coupures de courant et de surcharge du réseau« .

Un tiers des locataires a déjà rencontré des difficultés pour régler les factures de chauffage

Bien que certains Français soient obligés de se serrer la ceinture pour pouvoir rester au chaud, 33 % des locataires affirment avoir déjà rencontré des difficultés à régler leur facture de chauffage. A l’inverse, les propriétaires sont deux fois moins nombreux (17 %) à avoir été confrontés à ce problème.

Les travaux de transition énergétique encore inconnus

Face à ce problème, l’une des solutions consiste pourtant à mieux isoler son logement, en y effectuant par exemple des travaux de transition énergétique. Mais les locataires sont encore très peu nombreux à avoir recours à cette possibilité : en France, ils sont seulement 5 % à avoir fait ces travaux, alors que ce chiffre est multiplié par 12 chez les propriétaires (58 %) !

« Beaucoup de locataires estiment que faire des travaux revient à valoriser un bien qui, au final, ne leur appartient pas, explique Nicolas Moulin. Mais l’autre raison vient aussi du fait qu’ils sont très mal informés sur les primes et les aides auxquelles ils ont droit ! » déplore-t-il.

C’est en effet un autre enseignement de l’étude : une large majorité des Français (62 %) se sentent mal informés sur les aides dont ils peuvent bénéficier pour faire rénover leur logement. Elles sont pourtant nombreuses (crédit d’impôt, prime énergie, éco-PTZ…) et sont pratiquement toutes cumulables. A tel point que le montant des travaux de transition énergétique peut être remboursé jusqu’à… 100 %.

Source : étude OpinionWay pour PrimesEnergie.fr


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *