Paris Fibrepublicité
En lecture

Villa Belle époque mise à prix -record ! à 90 mill...

Villa Belle époque mise à prix -record ! à 90 millions à Roquebrune-Cap-Martin

Les records ne sont pas dévolus aux propriétés immobilières américaines! La France aussi culmine dans le top 10 des mises à prix avec une demeure à 90 millions d’euros chez Coldwell Banker.

Les stars américaines et les milliardaires nous ont habitué aux records des prix d’achats de leur maison. En France, quand on parle de millions, c’est rarement en dizaines et encore plus rarement en dizaines approchant la centaine. C’est pourtant le cas cette semaine avec une villa située à Roquebrune-Cap-Martin dont la mise à prix se hisse à 90 millions d’euros.

Une vue exceptionnelle qui vaut des millions

De style Belle Epoque, cette magnifique propriété de 850 m2 située dans un domaine privé bénéfice d’une vue exclusive et époustouflante sur Monaco et la Méditerranée. Elle est dotée de superbes terrasses et d’un jardin exotique de 4.000 m2 qui descend jusqu’à la mer et d’une piscine protégée des regards indiscrets. Rénovée complètement, cette villa de 4 étages comprend 8 chambres, 7 salles de bains, 4 salles de réception, une salle à manger, deux cuisines, et même un appartement de service.

« L’immobilier de luxe connait actuellement une période florissante grâce aux milliardaires des pays émergents et à la santé exceptionnelle de Wall Street », explique Laurent Demeure, président de Coldwell Banker France & Monaco.

Une situation géographique très recherchée

Dominé par le village historique de Roquebrune, le Cap Martin a longtemps été le terrain de chasse des princes de Monaco. Connu dans le monde entier pour son « Grand Hôtel du Cap », il a accueilli de nombreuses personnalités dont Sissi l’Impératrice et l’Empereur François-Joseph d’Autriche ou encore le roi Edouard VII d’Angleterre. « Ce n’est pas qu’une vue sur mer et un emplacement exceptionnel que l’on achète, c’est aussi une partie de l’histoire de la French Riviera » déclare Laurent Demeure.

C’est une des raisons pour laquelle l’alliance de cette demeure d’exception et sa situation géographique fait monter les prix. « Nous avons l’ambition de réussir cette vente à un prix équivalent à celles (100 millions de dollars) que Coldwell Banker a effectué aux Etats-Unis avec les villas de Hugh Hefner, le fondateur de Playboy, et du promoteur Gala Asher. Jamais deux sans trois », conclue Laurent Demeure.


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *