publicité
En lecture

Art Paris Art Fair 2017 : 5 coups de coeur à faire...

Art Paris Art Fair 2017 : 5 coups de coeur à faire entrer à la maison

Vous n’avez pu vous rendre à l’édition 2017 d’Art Paris Art Fair? Pour découvrir les coups de coeur de MySweet’Immo, suivez le guide !

L’édition Art Paris Art Fair 2017  a mis l’Afrique à l’honneur pendant 5 jours. Vous n’avez pu vous rendre à la 19ème Foire internationale d’art moderne et contemporain qui  a réuni du 30 mars au 2 avril 139 galeries internationales sous la nef du Grand Palais ?   Photos, Scupltures, Installations… il y en avait pour tous les goûts et pour tous les budgets. Pour découvrir les 5 sweet’oeuvres d’art que nous vous invitons à faire entrer à la maison, suivez le guide !

RESILIENTE

Figure de l’art contemporain africain, Gonçalo Mabunda ne se lasse pas de recycler les armes usagées en oeuvre d’art. Connu pour ses trônes permettant de s’asseoir sur des armes ayant servi pendant la guerre civile mozambicaine (1976-1992), l’artiste mozambicain travaille sur la mémoire et la résilience.  Ses masques africains sont composés d’obus, de munitions de tanks ou d’AK 47, de bonbonnes de gaz, de pièces de kalachnikov…

L’artiste : Gonçalo Mabunda

La Gallerie :  collectionair

Le prix : environ 5 300 euros

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AERIENNE 

Mesdames Butterflies. Imaginez une nuée de papillons attachées des fils de nylon. Après des études de danse, et d’art dramatique, Tsuyu imagine des histoires et des mises en scène qu’elle traduit aujourd’hui dans ses oeuvres.Née à Tokyo, de père coréen et de mère japonaise, l’artiste vit et travaille à Paris après avoir passé plusieurs années à New York. Elle réalise  des pliages de papier en fibre de mûrier. Délicat et élégant.

L’artiste : Tsuyu

La galerie : LN Editions

Le prix : 3500 euros (format 300 x 60 x 60 ) ou 8 000 euros ( format 500 x 80   x 80) 

 

 

 

 

ANIMALE

Plongez dans un monde en voie de disparition avec ce cliché du britannique Nick Brandt. Parti tourner un clip en Afrique avec Michael Jackson en 1992, il décide de lâcher la caméra pour se consacrer à la photo. Depuis, il dénonce la disparition des animaux sauvages. Son éléphant vu de près renvoie à une vision enchantée de l’Afrique. « Je pense sans honte que mes images sont idylliques et romantiques, et représentent une certaine vision d’une Afrique enchantée, affirme t-il. Elles sont mon élégie à un monde qui est tragiquement en train de disparaître ». 

L’artiste : Nick Brandt

La galerie : a-galerie

Le prix : 140 000 euros (format 142 x 178)

ORGANIQUE

Seonghi Bahk est passé maître dans l’art de sculpter le charbon. Suspendue en l’air, son oeuvre « Charbon, nylon, pierres etc » défie le temps et la gravité. L’artiste sud coréen appelle à explorer la relation entre l’homme et la nature. « Il habite Séoul mais il voyage beaucoup, et fait des installations à travers le monde », précise Bonaventure Kwak, directeur international de la galerie 313 art project. Bon à savoir, il est possible d’entrer en relation avec l’artiste et de discuter avec lui pour des commandes spéciales.

L’artiste : Seonghi Bahk

La galerie : 313 art project

Le prix : environ 30 000 euros

TACTILE

« Please touch me, i’m concrete ». Une fois n’est pas coutume, l’écriteau au pied de la pile de peluches élimées invite à toucher… Surprise, les nounours du canadien Ross Bonfanti ne sont ni en peluche, ni en chocolat mais en ciment greffé de fourrure synthétique et s’imbriquent les uns dans les autres comme des legos. Sculptures doudous,  à la fois ludique et mélancolique, elles figent l’enfance dans le béton.

L’artiste : Ross Bonfanti

La galerie : Rebecca Hossack

Le prix : 8 500 euros

Vous voulez acheter de l’art ? Faites vite  un tour sur achetezdelart , le nouveau Trip Advisor du marché de l’Art.


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *