Paris Fibrepublicité
En lecture

Immobilier : Misez sur l’effet Grand Paris à...

Immobilier : Misez sur l’effet Grand Paris à Saint-Ouen

Cette commune de Seine-Saint-Denis est la première à avoir bénéficié de l’effet Grand Paris selon Guy Hoquet l’Immobilier. Analyse.

Investisseurs et acquéreurs se bousculent dans cette commune de Seine-Saint-Denis. L’an passé,  les ventes ont progressé de 10% et les prix de 5% selon les transactions enregistrées par le réseau Guy Hoquet. Quant au rendement brut d’une opération locative, il tourne autour de 6% selon les données du réseau d’agences immobilières. Revue de détails.

L’arrivée Grand Paris Express  en 2019 tire les prix vers le haut

Il s’agit de la première des communes concernée par le Grand Paris Express, avec le prolongement de la ligne 14 au nord prévu en 2019 et deux nouvelles gares : Saint Ouen RER C et Mairie de Saint-Ouen. En un an seulement, la moyenne des prix est passée de 4 300 à 4 500 euros, atteignant même dans certains cas les 5 500 euros du m2.

Les quartiers des futures gares sont plébiscités par les investisseurs

On ne trouve plus à Saint-Ouen de biens locatifs à moins de 5000 euros le m2, dans les quartiers des deux futures gares que sont la mairie et le RER C. Depuis que l’arrivée de la ligne 14 est matérialisée par des travaux, les investisseurs et acquéreurs se sont bousculés dans cette commune qui accueille de plus en plus de sièges d’entreprises et qui propose encore des rentabilités intéressantes, de l’ordre de 6% brutes en moyenne.

Conseil Régional, Palais de Justice et grand pôle de Santé vont booster le marché

Et le dynamisme résidentiel de la ville ne risque pas de ralentir dans le futur : avec l’installation du Conseil Régional en 2018, le Palais de Justice aux Batignolles et le futur grand pôle de Santé pour 2022, les arrivées de nouveaux audoniens seront importantes, dans une commune marquée par une forte gentrification. Les délais de ventes y sont parmi les plus courts de la région : en moyenne à seulement 30 jours.

Comptez 4 500 à  5 500 euros le mètre carré

Les prix ont déjà grimpé depuis quelques années à Saint-Ouen, qui présentent plusieurs visages : celui du quartier des Puces avec ses lofts tels celui en photo autour de 4 500 euros le m2 et  ses maisons souvent à rénover, où les prix peuvent monter jusqu’ à 5000 euros du m2 ;  le quartier de la mairie qui sera concerné par la future gare où les prix pour des biens locatifs peuvent monter jusqu’à 5500 euros du m2; le quartier du RER C qui abrite de nombreux sièges d’entreprise et la future gare où les prix sont déjà aux alentours de 4700 euros du m2 et 5500 euros du m2 en investissement. Les investisseurs représentent environ 20% des acquéreurs. Reste à s’interroger sur les perspectives de plus values…

 

 


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *