publicité
En lecture

Eiffage Immobilier lance Cocoon’-Ages®, un concept...

Eiffage Immobilier lance Cocoon’-Ages®, un concept de résidences intergénérationnelles !

Avec trois premières signatures à Aubagne, Marseille et Guyancourt, Eiffage Immobilier et Récipro-Cité concrétisent leur concept de résidence intergénérationnelle Cocoon’-Ages®.

Perte du lien social, augmentation de l’espérance de vie, baisse du pouvoir d’achat… La population senior souffre. Et si l’habitat intergénérationnel était un levier d’amélioration de sa qualité de vie mais aussi un moyen d’animer et d’entretenir des immeubles collectifs ? C’est ce en quoi croît Eiffage Immobilier qui lance la mise en chantier de trois résidences d’un genre nouveau !

Un projet ambitieux

Baptisées Cocoon’-Ages®, ces résidences sont destinées à accueillir aussi bien des personnes âgées (entre 30 et 40 % de seniors) que des actifs. Les premières qui sortiront de terre sont situées à Aubagne, Marseille et Guyancourt mais le projet est plus ambitieux puisqu’au total ce sont déjà 10 résidences qui ont obtenu un permis de construire, soit 800 logements. Et Eiffage Immobilier ne compte pas s’arrêter là. Une quinzaine d’autres projets est en cours de développement partout en France, représentant près de 1 000 logements. Le concept Cocoon’-Ages®, dont les premières concrétisations ont été réalisées à ce jour en social, verra prochainement ses premiers lancements de projets mixtes, mêlant logements en accession et logements sociaux, dans les régions Sud-Ouest et Centre-Est.

Une expérience à Lyon étendue à 1 200 logements

« Dans le but de construire des résidences pour les seniors, nous avons analysé ce qui se faisait sur le marché, explique Frédéric Henry, Directeur montage chez Eiffage Immobilier. Et nous nous sommes vite rendu compte que cette population était confrontée à deux problèmes majeurs : l’isolement, surtout à domicile, et à la baisse du pouvoir d’achat. Aujourd’hui, soyons clairs, les maisons de retraite ne sont accessibles qu’à 10 ou 15% des personnes âgées. La plupart pourrait prétendre à un logement social, vu le niveau de leur retraite, mais elles n’y ont pas accès. Forts de ces constats, nous nous sommes demandé s’il existait des expériences de résidences intergénérationnelles. Nous en avons trouvé assez peu. Il y avait bien quelques tentatives, ici ou là, mais aucune vraie démarche. En revanche, nous avons rencontré une société d’ingénierie sociale, spécialiste de la mixité intergénérationnelle, qui s’appelle  Récipro-Cité et qui animait un parc de 400 logements sociaux dans la région lyonnaise. Cette expérience fonctionnait très bien puisque Récipro-Cité avait vraiment réussi à mettre en place un système d’aide entre les gens et entre les générations. D’ailleurs, aujourd’hui, l’expérience a été étendue à plus de 1 200 logements à Lyon. »

Cocoon’-Ages®, un concept innovant pour « mieux vivre ensemble »

Enthousiasmé par cette expérience, Eiffage Immobilier a donc pris la décision de développer  le concept Cocoon’-Ages®, un dispositif d’habitat familial intergénérationnel qui combine une architecture adaptée (accessibilité, ergonomie des logements, espaces partagés conviviaux) à une offre de services-animation forte afin de favoriser les échanges et la solidarité entre les résidents, toutes générations confondues. Et c’est tout naturellement qu’elle a proposé à Récipro-Cité un partenariat.

Comment ça marche ?

Les résidences à venir posséderont un local de 200 m², baptisé maison des projets, et qui servira de point d’ancrage au gestionnaire-animateur de Récipro-Cité. La première année, celui-ci sera présent sur place à 100 % du temps, puis à 50 % du temps la deuxième, et enfin, un tiers du temps. Il sera chargé d’amorcer la pompe. Des ateliers de cuisine, de bricolage…, seront proposés. L’animateur encouragera les habitants à s’entre-aider. Les personnes âgées pourront ainsi garder des enfants et les actifs faire leur course. Il y aura aussi un jardin potager. « L’idée c’est que, petit à petit, les habitants se prennent en main, poursuit Frédéric Henry. Autre avantage : le bailleur social à Lyon a constaté que cette expérience entraînait des comportements vertueux et avait des incidences sur l’état, la propreté et l’entretien des résidences. Puisque de nombreuses personnes s’impliquaient pour entretenir les espaces verts ou nettoyer les parties communes. Non seulement, le parc de logements était mieux entretenu, moins dégradé mais, en plus, les charges des locataires ont baissé. »

Trois résidences livrées d’ici 2019

Après la signature avec le bailleur social 13 Habitat de 79 logements au Vallon des Gavots à Aubagne, Eiffage Immobilier vient de signer des contrats de réservation avec Logis Méditerranée pour 94 logements au cœur de l’îlot Smartseille, et avec France Habitation pour 84 logements au sein du quartier Maillet à Guyancourt.


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *