publicité
En lecture

Investir à l’étranger, pour plus de pouvoir ...

Investir à l’étranger, pour plus de pouvoir d’achat

La société Sunfim, dirigée par Thierry Cortey, vous permet d’avoir accès à un catalogue de biens à l’étranger. Une société prisée notamment par les retraités, à la recherche d’un pouvoir d’achat perdu dans leur pays d’origine.

Couler une retraite paisible, placer votre argent ou tout simplement investir, pour le plus de rentabilité possible. C’est la promesse de la société Sunfim. Souvent trop compliquées, et dans une langue pas toujours maîtrisée, les procédures d’achat à l’étranger pouvaient décourager bon nombre d’acheteurs potentiels. La société Sunfim se propose d’être votre agent immobilier international. « Je suis actuellement dans l’immobilier international, je suis basé à Punta Cana, et je travaille sur plusieurs pays du monde : Canada, Etats-Unis, francophone et anglophone » explique le gérant de Sunfim Thierry Cortey. Il ajoute « Mon travail consiste à récupérer des biens immobiliers pour de nombreux promoteurs à travers le monde et j’agis actuellement en tant qu’apporteur de clients dans certains pays ». Pas toujours simple cependant, car le gérant est basé en République Dominicaine.

Pour trouver les meilleurs produits à un marché d’acheteurs surtout francophone, Thierry Cortey explique avoir des partenaires sur le terrain. Par exemple lors de son implantation dans la région de Détroit, aux Etats-Unis : « Sur le continent américain ça a été très dur d’avoir le point US sachant que je n’étais pas résident américain. Mais j’ai réussi à obtenir ce point US, grâce à un agent américain présent là-bas, qui m’a aidé ».

Une clientèle ciblée pour des achats ciblés

Si tout le monde peut acheter à l’étranger, Thierry Cortey est plutôt lucide sur sa clientèle. « La priorité totale ce sont les nouveaux retraités qui arrivent à la retraite et qui veulent s’expatrier pour récupérer un pouvoir d’achat qu’ils n’ont plus en France actuellement (…) Et la deuxième clientèle que j’ai ce sont les investisseurs, car vous n’avez plus aujourd’hui en France les rentabilités que vous aviez il y a quelques années » raconte le chef d’entreprise.

Des clients surtout francophones, qui en veulent à leur pouvoir d’achat, quitte à s’éloigner pour de bon. Sunfim leur propose également d’effectuer des placements en Suisse ou à Dubaï. En tout cas, les pays qui sont très prisés par les acheteurs francophones, ce sont surtout l’Espagne et le Portugal pour les retraités. En effet, le coût de la vie au Portugal est d’environ 25% inférieur à celui de la France. De plus, le Portugal attire notamment pour des questions de sécurité et d’accessibilité comme l’indique le blog de Sunfim. D’après ce même blog, « Le reste du podium est complété par la Thaïlande, qui propose un coût de la vie très intéressant (40% de moins qu’en France) mais une intégration plus difficile »

D’après Thierry Cortey, il reste encore plusieurs possibilités géographiques à explorer, comme le Canada. « Pour l’instant on a qu’un bien, mais on est en train de développer » affirme-t-il. En ce qui concerne les Etats-Unis, pour un bien en Floride, vers Orlando, comptez 119 OOO dollars environ, mais beaucoup de choix à disposition. Trente et un pays sont possibles sur leur site internet. Entre le Pérou et la Bulgarie, ce sont plusieurs retraites qui s’offrent aux intéressés. A la fin 2013, ce sont près de 1,3 millions de retraités français qui résidaient à l’étranger.

Pour découvrir le catalogue de Sunfim, c’est

Pour réécouter le passage de Thierry Cortey sur Radio-Immo, c’est par ici


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *