Paris Fibrepublicité
En lecture

Châteaux gratuits à saisir en Italie pour amateurs...

Châteaux gratuits à saisir en Italie pour amateurs de vieilles pierres !

Vous avez moins de 40 ans et êtes prêts à transformer une ruine en projet touristique ? L’Italie donne 103 châteaux et monuments historiques aux amoureux des vieilles pierres.

Pour relancer le tourisme, l’Italie cède gratuitement aux entrepreneurs une partie de son patrimoine. Pour devenir châtelain en Toscane, en Ombrie ou dans les Pouilles, il faut en contrepartie s’engager à restaurer le bâtiment qui vous aura été confié. A saisir donc des petits bijoux comme le Castello di Blera, une propriété du XIe siècle, non loin de Rome, ou le Castello di Montefiore, un château du XIIIe siècle.

103 monuments historiques cherchent preneurs hors zones touristiques

C’est l’Agence de la propriété d’Etat et le ministère de l’Héritage culturel qui sont à l’origine de ce projet, baptisé « Chemins et Routes » (Cammini e Percorsi), à la fois original et ambitieux. La remise en état de nombreux monuments (châteaux, monastères, villas…) laissés à l’abandon, donc dans un état pitoyable, nécessite en effet de gros moyens. Ce que l’Etat italien n’a pas. Et pourtant, le pays souhaiterait bien donner à ces bâtiments la chance d’avoir une seconde vie afin d’attirer les touristes hors des zones qu’ils fréquentent habituellement (Rome, Venise, Florence…) et qu’ils découvrent le pays et la richesse de son patrimoine. 44 monuments historiques qui cherchent preneurs sont donc situés le long de chemins de pèlerinages religieux, comme la Via Appia, ancienne voie romaine, construite -312 av JC qui relie la capitale à Brindes, ou la Via Francigena, une ancienne voie de pèlerinage. Et 59 autres se trouvent le long de chemins de randonnées. Et ce, à travers tout le pays, Sardaigne comprise.

Gratuit pour les moins de 40 ans qui transforment les lieux en site touristique

Pour devenir l’heureux propriétaire d’un morceau du patrimoine italien, deux autres conditions sont imposées par le gouvernement : avoir moins de 40 ans et s’engager à transformer le lieu en un site touristique. Hôtels, spas, restaurants, musées, boutiques…, à vous de proposer le projet qui vous tient à cœur mais attention à ne pas dénaturer l’âme du bâtiment ! Si votre projet est retenu, vous disposerez des lieux durant neuf ans. Le contrat est renouvelable. Ceux qui sauront convaincre l’Etat italien avec un projet à long terme se verront, eux, attribuer un bail d’exploitation de 50 ans.

Bon à savoir : si l’opération est un succès et redynamise le tourisme, l’Italie lèguera bientôt 200 autres nouveaux biens à restaurer. L’Italie n’en est pas à son 1er coup d’essai. En 2013, le pays avait déjà proposé à la vente 50 monuments, dont des forteresses et deux îles vénitiennes, pour redresser ses finances. Et il y a deux ans, il avait mis aux enchères 30 phares afin qu’ils deviennent déjà des sites touristiques !

Plus d’infos (en italien) sur le site web de l’Agence immobilière de l’État

©byBazikPress©agenziademanio


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *