publicité
En lecture

Rentrée immobilière en demi teinte selon les notai...

Rentrée immobilière en demi teinte selon les notaires

Comment les notaires négociateurs voient-ils les deux prochains mois ? Immonot présente les résultats de sa dernière enquête nationale.

Déjà réservé sur la reprise lors de la dernière enquête, les négociateurs demeurent peu enthousiastes pour cet automne. Serait-ce l’effet Macron- ogement qui heurte leur sensibilité ? Immonot.com publie tous les deux mois la tendance du marché immobilier. Cette dernière est issue d’une enquête nationale réalisée fin août 2017 auprès d’études notariales réparties sur toute la France, décryptée par le Professeur Bernard Thion pour Immonot.com.

Vers une hausse record des transactions

Moral au beau fixe dans les études. 96% des notaires sont optimistes sur le maintien du niveau de l’activité.

Alors que les incertitudes liées au climat social, pourraient avoir une répercussion sur le plan économique, il n’est pas évident que cela pèsera sur l’activité immobilière. Près de 1 million de transaction pourraient être réalisées en 2017, soit 150 000 de plus qu’en 2016. Aussi les notaires sont à 96% optimistes pour les prochains mois, alors que 4% d’entre eux sont d’un avis contraire.

L’immobilier décolle dans les grandes villes, les prix baissent en province

Les prix médians dans l’ancien ?  1 200 € /m2 pour une maison (environ 135 000 €) et 1 740  € /m2 (environ 110 000 €)

Le déséquilibre entre les villes et la campagne demeure, mais l’augmentation des prix se maintient. Les conditions de crédit sont toujours favorables et les taux ne dépassent pas les 2 % pour des emprunts à 20 ans. Pour autant, les perspectives à fin octobre paraissent plus nuancées que durant cet été. Les services de négociation commencent à sentir quelques réticences de la part des acheteurs devant les prix affichés. Pour les logements, ils ne sont plus que 12 % (contre 25 % précédemment) à croire à la poursuite de la hausse des prix. En revanche, 80 % parient sur leur stabilité car le marché immobilier est composé pour un tiers de primo-accédants aux moyens financiers limités.

Que faire dans ce contexte ? Vendez avant d’acheter !

75% des notaires préconisent de vendre avant de se porter acquéreur d’un nouveau logement

40 % des acquéreurs sont actuellement des secundo-accédants. Près de 75% des notaires leur recommandent de vendre avant d’acquérir un nouveau logement. Mais la tendance des prix étant plutôt à la hausse cela devrait pousser les acquéreurs à précipiter leur achat et différer leur revente. Fondamentalement, cela signifie qu’à plus ou moins long terme, les notaires ne croient pas à une poursuite de la hausse des prix. Les mesures sur la patrimoine annoncées par le gouvernement dans le cadre de la loi de finances, semblent devoir leur donner raison.


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *