publicité
En lecture

Louez votre séjour à un entrepreneur nomade !

Louez votre séjour à un entrepreneur nomade !

L’économie collaborative, ça fonctionne… OfficeRiders vous permet de louer vos pièces à vivre inoccupées durant la journée à une start-up ou un coworker.

Votre salon, votre salle-à-manger ou votre terrasse sont inoccupés lorsque vous êtes sur votre lieu de travail ? Vous travaillez à domicile et un peu de compagnie ne serait pas pour vous déplaire ? Pour optimiser vos espaces et arrondir vos fins de mois, pourquoi ne pas les louer durant la journée ?

Un espace de travail convivial et abordable

Depuis 2015, www.officeriders.com met en relation les particuliers et les professionnels nomades qui cherchent un cadre de travail convivial et abordable. La plateforme fonctionne sur le même principe qu’AirBnb. A une différence près…. Ici, vous ne louez pas votre chambre à coucher mais votre séjour. L’avantage de ce concept ? Il engendre peu de désagrément. En tant qu’hôte, vous n’avez pas à trouver un logement pendant que vous louez le vôtre puisque vous êtes sur votre lieu de travail, vous n’avez pas non plus à changer les draps, remettre les chambres « au carré » … Et le soir, lorsque vous rentrez après une journée bien remplie, votre logement est vide. Comme s’il ne s’y était rien passé !

Stop au gâchis d’espace

C’est lorsqu’ils étaient à San-Francisco, en 2013, que Florian, Thomas et Xavier, trois jeunes entrepreneurs dans les nouvelles technologies, ont eu l’idée de créer ce nouveau service qui réinvente le coworking ! Avec un budget serré, ils avaient alors du mal à trouver des espaces de travail flexibles et abordables. C’est ainsi que, petit à petit, a germé dans leur tête le concept OfficeRiders. « A San-Francisco, les loyers sont très chers, explique Florian Delifer, le CEO d’OfficeRiders. A l’époque, nous ne pouvions pas payer à la fois un loyer pour vivre et un autre pour travailler. La personne chez qui nous logions en centre-ville avait transformé astucieusement son immense appartement en espace de coworking. Et nous avons réalisé alors qu’il y a un gâchis énorme d’espace chez les particuliers.»

 

Le travail de plus en plus flexible

Florian Delifer et ses associés rentrent alors en France convaincus que tous ces espaces inoccupés durant la journée pourraient faire de parfaits lieux de travail pour des entrepreneurs indépendants qui souhaitent se retrouver ou pour des starts-ups qui cherchent des lieux réunions un peu originaux … « Le travail est de moins en moins sédentaire, reprend le co-fondateur d’OfficeRiders. De plus en plus de gens travaillent à leur domicile. L’économie collaborative se développe dans de nombreux domaines. Nous nous sommes donc lancés dans le projet avec enthousiasme. Très rapidement, le concept a pris et nous avons été contactés par SmartAngels, une plateforme de crowfunding sur laquelle nous avons levé 500 K€. Les choses sérieuses ont pu commencer…»

Les Parisiens, adeptes de l’économie collaborative

Aujourd’hui, 2 000 espaces sont disponibles sur OfficeRiders. La plateforme est déjà considérée comme le AirBnb des professionnels. Il faut dire que comme Paris est la 1ère ville en nombre d’hôtes AirBnb, les Parisiens sont donc déjà très sensibilisés à l’économie collaborative. Si de nombreux espaces à louer sont encore concentrés sur la région Parisienne, le concept se développe en Province, surtout dans les 10 plus grandes villes françaises. A titre d’exemple, un appartement sur les grands boulevards à Paris se loue entre 100 et 150 € la journée, de quoi accueillir 6 à 8 personnes en réunion.

Des espaces adaptés aux attentes des Riders

Pour aider les hôtes à mieux louer leurs espaces, la plateforme a créé des critères de pertinence à remplir, de façon à garantir aux Riders qu’ils trouveront des espaces qui correspondent à leurs attentes et à leurs exigences mais pas seulement… « Au début, nous étions ouverts à tous les espaces quels qu’ils soient sauf que nous nous sommes rendu compte rendu compte avec le temps que certains n’étaient pas du tout réservés, reprend Florian Delifer. Manque de cachet, problème de localisation, d’agencement de l’espace, d’ameublement… Il fallait que nous aidions nos hôtes à proposer des espaces adaptés. De la même façon, nous aidons à nos Riders à trouver l’espace qu’il leur faut. S’ils le souhaitent, ils peuvent nous contacter et obtenir des conseils.»

 


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *