publicité
En lecture

L’Agent immobilier, spécialiste historique d...

L’Agent immobilier, spécialiste historique de l’immobilier

Séverine Audoubert, avocate au barreau de Paris présente les acteurs d’une transaction immobilière. Zoom sur l’agent immobilier.

Séverine Audoubert, présidente de la  Commission Ouverte « Les Nouveaux Métiers du Droit » Ordre des Avocats de Paris évoque le rôle de l’agent immobilier dans une transaction immobilière.

Une activité encadrée par la loi Hoguet de 1970

Son activité est strictement encadrée par la loi Hoguet de 1970, il est un intermédiaire de la transaction immobilière. Cette loi a pour objet de protéger le consommateur en instaurant un certain nombre de garanties et de contrôles des professionnels de l’immobilier. Ainsi elle les oblige à avoir une carte professionnelle délivrée par la préfecture et renouvelable tous les ans et à détenir un répertoire des mandats de transaction ou de gestion, à ne recevoir une commission que pour les opérations effectivement conclues entre les parties qui ont été rapprochées par lui.

A la différence des avocats et notaires, l’agent immobilier exerce sa profession à titre principal

A la différence des notaires et avocats, il exerce cette activité à titre principal. Il prospecte la clientèle, évalue les biens, diffuse les annonces immobilières, conseille ses clients ou futurs clients, fait visiter les biens.

Il doit veiller au bon déroulement des toutes les opérations et ainsi vérifier la fiabilité des divers documents indispensables à la conclusion de la transaction. Il peut aussi être amené à rédiger les avant contrats et à accompagner ses clients dans les démarches administratives et financières.

L’agent immobilier, un intermédiaire privilégié

Très souvent il va aussi être administrateur de biens c’est à dire chargé par les propriétaires de s’occuper de la gestion de la copropriété et de l’entretien du bien (recouvrement des loyers, des charges, des baux, travaux…).

Il a généralement une connaissance et une expérience de terrain, à laquelle s’ajoutent des compétences juridiques parce qu’il doit connaitre l’ensemble des textes en vigueur. Très polyvalent il est un intermédiaire privilégié sur le marché.

©BazikPress© highwaystarz – Fotolia.com

 


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *