publicité
En lecture

Sous-Location : Smartrenting lève 1 million d’euro...

Sous-Location : Smartrenting lève 1 million d’euros

La start-up incubée à Station F lève 1 million d’euros pour s’étendre aux plus grandes villes étudiantes et touristiques françaises.

Être un vecteur de mobilité pour les étudiants

Partant du constat que la question du logement représente un frein au départ des étudiants à l’étranger, Smartrenting propose à ses clients de rembourser leur loyer gratuitement pendant la durée de leur absence. En échange, la start-up sous-loue le logement et s’occupe de tous les aspects opérationnels liés à ce type de location.

Thibault Martin, l’un des cofondateurs, parle de son expérience. « Pendant un stage de trois mois en Angleterre, j’ai été confronté à ce même dilemme : hors de question de payer un loyer inutile, ni de rendre mon logement. J’ai alors dû passer par Airbnb et toutes les contraintes que cela implique : beaucoup de temps passer à gérer les départs et arrivées, les ménages à programmer, les clés à remettre aux voyageurs etc… ». C’est à partir de là qu’il a eu l’idée de créer, en 2015, Smartrenting, en s’entourant de deux amis de longue date,  Romain Bernard et Théo Vassoux.

Répondre à une demande de plus en plus forte

Plus de 4 millions d’étudiants dans le monde sont en mobilité chaque année. En France, ce sont près de 40 000 jeunes qui sont partis en Erasmus en 2014-2015, faisant du pays le numéro 1 du classement des départs en Europe. Et cela va aller en croissant. L’année 2017 a marqué le trentième anniversaire du programme Erasmus. Trente ans de construction d’un programme basé sur la volonté de multiplier les échanges, de maîtriser plusieurs langues, d’internationaliser les études… Un contexte favorable sur lequel Smartrenting entend bien asseoir sa croissance.

Une ambition qui s’articule autour de trois axes

Afin de se donner les moyens de se développer à l’international, la start-up développe sa stratégie autour de trois principaux axes :

Une technologie adaptée aux besoins de la start-up : automatiser les tâches opérationnelles est un élément primordial dans la stratégie de développement de Smartrenting. Véritable gain de temps et d’argent, cet outil permettra d’accroître la productivité et ainsi d’étendre l’activité de la startup au niveau européen.

Des ressources humaines pour asseoir la croissance : recruter des profils techniques s’inscrit dans une volonté de répondre encore plus favorablement aux demandes clients et aux ambitions de scabilité de Smartrenting.

Une communication intensive : le déploiement d’une stratégie de communication puissante et ciblée offrira à Smartrenting une visibilité importante auprès de sa cible principale : les étudiants. Partenariats, stratégie digitale et investissements publicitaires sont les points clés de cette communication nouvelle.

 


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *