publicité
En lecture

Projet de Loi de Finances : Le Pinel et le PTZ pro...

Projet de Loi de Finances : Le Pinel et le PTZ prolongés partout en 2018 !

Un amendement au projet de loi de Finances confirme le maintien du dispositif Pinel et du Prêt à Taux Zéro et pas que dans les zones tendues.

Les aides à l’achat immobilier vont finalement être maintenues sur une majeure partie du territoire en 2018. Depuis l’annonce du plan de loi de finances du gouvernement il y a quelques mois, il était prévu que le prêt à taux zéro et le dispositif loi Pinel soient centrés uniquement sur les grandes villes. Or, les parlementaires ont adopté plusieurs amendements, qui maintiennent le dispositif pour la rentrée prochaine, et plus encore. 

Le dispositif Pinel maintenu dans la plupart des communes

Premièrement, concernant le dispositif Pinel, il sera maintenu jusqu’à fin 2018 dans les communes des zones B2, c’est à dire celles qui comprennent entre 50.000 et 250.000 habitants. Maintenu également dans les communes des zones C, qui comprennent quant à elles moins de 50.000 habitants. Les communes concernées sont celles qui bénéficient d’un agrément préfectoral. La seule condition pour que les opérations soient éligibles à cet agrément préfectoral, c’est que les permis de construire des programmes concernés aient été déposés avant le 31 décembre 2017.

Le prêt à taux zéro prolongé

À propos du prêt à taux zéro, un autre dispositif d’aide à l’investissement de logements, l’amendement a été déposé par le rapporteur général de la commission des finances. Ce dispositif sera prolongé jusqu’à la fin 2019 dans les mêmes zones B2 et C que le Pinel. Dans ces dernières, le montant maximum du PTZ devrait toutefois être limité à 20% du prix du bien acheté. Par contre, il restera fixé à 40% dans les grandes agglomérations.

Une attention particulière pour les zones tendues

Ces amendements ne changent rien à la politique prévue pour les zones tendues, là où le besoin de logements est très important. On y trouve la zone A, qui comprend la Côte d’Azur, le Genevois français, la 2ème couronne parisienne, Aix-en-Provence, Aubagne, Lyon, Lille, Marseille ou Montpellier ; mais également la zone A bis qui comprend Paris et sa proche banlieue ; mais aussi la zone B1, qui englobe les agglomérations de plus de 250.000 habitants.


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *