publicité
En lecture

Investir dans l’immobilier avec 200 €, c’est possi...

Investir dans l’immobilier avec 200 €, c’est possible !

Les SCPI permettent d’investir dans la pierre sans apport personnel. Les explications de Paul Bourdois, co-fondateur de France-SCPI.

Paul Bourdois, cofondateur de la plateforme France SCPI revient sur l’intérêt de l’investissement en SCPI, notamment pour les jeunes générations.

Ras le bol de ne pas avoir  les moyens d’investir dans l’immobilier ?

Qu’ils soient étudiants, actifs ou même retraités, nous entendons souvent les épargnants parler de leur frustration quant à l’immobilier. Quand les prix atteignent des sommets dans les grandes villes, il est de plus en plus difficile de devenir propriétaire. Alors à moins d’être aidées par leurs parents, les jeunes générations sont les premières à en pâtir.  Dans un pays ou la pierre est synonyme de réussite, de tranquillité pour l’avenir, les baby-boomers auraient tout raflé ? Ne laissant rien aux baby-loosers qui même avec un précieux CDI peinent à louer un bien ? Pas si sûr…

Découvrez les charmes des SCPI

Le rapport à la propriété et le type de possession sont en train de changer. Face à une volonté de mobilité de la part des générations actuelles, un besoin de flexibilité ou une peur de l’engagement, on observe depuis un certain temps une classe d’actif émerger. Il s’agit de la fameuse Pierre-papier. Autrement appelée SCPI, elle permet effectivement d’acheter de l’immobilier de manière indirecte avec un ticket d’entrée très faible et un rendement très intéressant. Et ce ne sont pas les seules cases cochées par ce placement.

Goûtez aux avantages des placements  immobiliers sans les inconvénients

Cette solution, c’est en quelque sorte l’immobilier avec les avantages sans les inconvénients. Cette SCPI (pour Société Civile de Placement Immobilier) achète et gère un portefeuille de biens (bureaux, commerces, espaces de coworking, etc.) Les épargnants, en achetant une part de cette société, perçoivent des loyers au prorata de leur investissement. En 2016, ce rendement était de 4,63% en moyenne (bien au-dessus des fameux fonds Euros présents dans l’assurance-vie du Livret A français). « Simple as easy » diraient nos voisins d’Outre-Manche. J’achète une ou plusieurs parts de SCPI et je perçois les loyers tous les mois (ou trimestres) directement sur mon compte courant comme si j‘étais propriétaire d’un appartement. Sauf que dans le cas de la SCPI, l’investissement minimum est faible, dès 200€ et est même accessible par emprunt à partir de 50 000€ pour ceux qui veulent profiter de leur capacité d’endettement et du levier du crédit.

Mieux que l’assurance-vie coté performances…

Produit ancien qui existe depuis plus de 50 ans, la SCPI constitue une véritable alternative à l’achat immobilier classique. Il est encore regrettable de voir des parents s’obstiner à placer de l’argent pour leurs enfants sur des contrats d’assurance-vie qui ne rapportent rien. Sans doute une question de marché car les SCPI restent encore confidentielles. Selon un sondage réalisé en 2015 par Opinion Way, 3% des français connaissait les SCPI et quasiment 52% d’entre eux affirmaient qu’il s’agissait du produit parfait pour épargner lorsqu’on leur expliquait le fonctionnement.

… à condition d’investir sur le long terme et d’accepter que le prix de votre part fluctue

Certains répondront certainement que « Si c’est trop beau pour être vrai, c’est que ce n’est pas vrai ». A tous les sceptiques, nous répondrons qu’il y a quand même quelques contraintes. La première d’entre elles est d’accepter le fait que ce ne soit pas un compte sur livret. En clair, n’oublions pas que le sous-jacent est de l’immobilier, donc que leur investissement est moins liquide qu’un livret A (exactement comme pour un appartement). Il est d’ailleurs conseillé d’investir sur le long terme, minimum 8 ans. Plus encore, personne ne vous garantit les loyers. Là encore, comme pour un studio, il n’est pas garanti que votre loyer soit payé tous les mois. Enfin, dernière contrainte, le prix d’achat d’une part peut fluctuer à la hausse comme à la baisse. La part achetée 100€ par exemple peut valoir lorsque vous décidez de la revendre 90€ comme 110€.

Voilà, vous connaissez maintenant les avantages et les contraintes de la SCPI. Et quand on vous dira que c’est impossible de devenir propriétaire avec seulement 200€, vous saurez quoi répondre…  SCPI !

© malush – Fotolia.com


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *