publicité
En lecture

Johnny Halliday, le rocker qui aimait les belles m...

Johnny Halliday, le rocker qui aimait les belles maisons

Le rocker français aimait se ressourcer des endroits calmes et luxueux où retrouver ses proches et recevoir ses amis.

Hospitalisé à domicile depuis quelques jours, Johnny Hallyday s’est éteint chez lui dans sa villa de Marne-la-Coquette des suites d’un cancer du poumon. L’idole des jeunes qui a toujours couru après la vie de famille qu’il n’a pas connu dans son enfance a toujours été porté sur  l’investissement immobilier. Voici ses dernières demeures.

La Savannah, la maison de Marne-la-Coquette où il a terminé ses jours

C’est dans sa résidence La Savannah, située à Marne-la-Coquette, dans les Hauts-de-Seine, que Johnny Hallyday est décédé à l’âge de 74 ans. D’une superficie habitable de 900 m2, située sur un terrain de près d’un hectare, cette résidence comprend six chambres, une salle de cinéma, une piscine et un terrain de tennis.  Cette petite ville de 1712 habitants, située à proximité du parc de Saint-Cloud, est la moins peuplée des Hauts-de-Seine. Johnny y avait des voisins célèbres, tels le chanteur Hughes Aufray et ou publicitaire Jacques Séguéla. Johnny Hallyday qui appréciait la tranquillité – à une vingtaine de minutes de Paris, s’était installé à La Savannah, avec son épouse Laeticia Hallyday en  2000. Une dizaine d’années plus tard, ils tentent de la vendre, mais sans succès. Le prix ? 26 millions d’euros en tout si le preneur l’achetait meublée, jusqu’à 18 millions si elle était achetée à nu.

Happy Family Never give up Merci @jeanimbert pour ce premier #PotAuFeu de la saison et merci @pierrerambaldi pour la photo

Une publication partagée par Laeticia Hallyday (@lhallyday) le

La villa de Pacific Palissade à Los Angeles aux Etats-Unis

La maison de son rêve américain à lui. Une villa de taille conséquente, aux murs blanc et au toit gris située dans le quartier de Pacific Palissade, à Los Angeles, non loin de Beverly Hills. Cette maison, il y a vécu pendant plus d’une dizaine d’années. 650 m2, 7 chambres, dix salles de bain, le tout estimé à environ 10 millions de dollars. Le clou du spectacle, c’est surtout le garage de la maison, rempli de Harley Davidson. Une maison qui une fois de plus, lui apportait le calme et la sérénité tant recherchée. Aux Etats-Unis, Johnny peut se promener incognito, et se rendre dans les salons de tatouages comme n’importe quel client.

La somptueuse villa de Saint-Barth’ frappée par Irma

Le public en a entendu parler dernièrement avec les passages successifs d’Irma et de Maria sur l’île de Saint-Barthélémy. Une demeure, perdue au milieu de la vallée de cette île des Caraïbes, en hauteur. 500 m2 au total, piscine à débordement et terrasse en bois. Un véritable havre de paix que le couple a acheté au moment de l’adoption de leur deuxième petite fille Joy.

 

Bonjour St Barth le bonheur d’être là en famille ❤️

Une publication partagée par Johnny Hallyday (@jhallyday) le

Le petit chalet pittoresque à Gstaad

Parce que le froid manquait à ce délicieux tableau, Johnny Hallyday possédait également un chalet dans la très chic station de Gstaad en Suisse. Une grande maison de bois, typiquement montagnarde, de 320 m2 tout de même. Il a été acheté en 2006 par le couple Hallyday, et c’est l’achat de cette demeure qui avait notamment fait peser sur la star des soupçons d’exil fiscal.


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *