publicité
En lecture

Adopter des châteaux pour sauver le patrimoine

Adopter des châteaux pour sauver le patrimoine

L’association Adopte un château veut sauver le château de Lévis dans l’Allier et obtenir son classement en Monument historique.

« Des monuments sont en danger ! ». C’est le cri d’alarme lancé à plusieurs reprises depuis quelques années par l’association Adopte un château. Un regroupement de castellophiles décidés à donner de la voix pour sauver les vestiges de notre histoire. Loin d’être anecdotique, le collectif a par le passé réussi à sauver, avec l’association Dartagnans, le château de la Mothe-Chandeniers dans la Vienne, en lançant un appel au don. Près de 18 580 contributeurs ont participé à la cagnotte qui a réuni 1 619 131 €. Des donataires venus de 115 pays différents sont aujourd’hui tous propriétaires de cette fabuleuse bâtisse.

Eux seuls peuvent décider de l’avenir du château. « Il s’agit de rendre le château collectif, et de permettre aux copropriétaires d’en devenir les gardiens. Racheté sous forme de SAS (Société par Action Simplifiée), chaque donateur sera actionnaire et donc copropriétaire du château. Nous comptons créer une plate-forme dédiée qui permettra à chaque propriétaire de suivre l’avancée des travaux, les événements, les propositions de projets et de construire un véritable projet collaboratif et participatif« , précise-t-on chez Adopte un château.

Le retour des sauveurs

À travers leur association, c’est bien la question de la préservation du patrimoine que mettent en exergue ces amoureux des châteaux : « Beaucoup de monuments doivent leur délabrement à la volonté ou le manque de volonté de leurs propriétaires pour trouver des solutions viables à la sauvegarde de leur demeure. Certains ont parfois le bon sens de vendre, de laisser des associations s’en occuper ou de trouver des solutions alternatives. Mais dans beaucoup de cas, les propriétaires laissent s’effondrer leurs monuments sans rien faire. Notre volonté est de dénoncer ces procédés qui mettent en danger des pans entiers de notre histoire et de notre architecture alors qu’ils pourraient être des supports à de nombreux projets de revitalisation de nos territoires !« , s’indigne le collectif.

Aujourd’hui, c’est au château de Lévis dans l’Allier d’être sauvé. Une demeure mise en péril selon l’association par son propriétaire : « le château est abandonné depuis quinze ans (…) Les toitures ne sont plus étanches, la mérule s’est installée dans certaines parties, le manque d’entretien des huisseries laisse passer le vent, la pluie et les curieux. Le propriétaire ne fait rien ou ne laisse rien faire. » Le ministère de la Culture a été saisi de l’affaire mais répond qu’il ne peut pas agir tant que le château n’est pas inscrit ou classé à l’inventaire des Monuments historiques.

Une pétition pour faire pression

Une pétition vient d’être lancée pour faire entendre cette histoire : www.sauvonslechateaudelevis.fr et a déjà recueilli près de 14 000 signatures. L’objectif est de faire pression sur les pouvoirs publics afin d’obtenir le classement officiel du château en Monument historique. Une telle décision obligerait ainsi le propriétaire à entreprendre des travaux de sauvegarde d’urgence ou à vendre le château à une personne ou une association capable de les faire. « Beaucoup de passionnés et de professionnels ne ménagent pas leur peine pour dénoncer ces pratiques. Pourtant nous n’avons pas le pouvoir de déclencher des actions, nous avons par contre le pouvoir de garantir les projets et les sauvetages ! », déclare l’association, qui croise les doigts.

Ludovic Clerima


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *