Paris Fibre

Akon, le rappeur qui voulait créer une ville futuriste au Sénégal

La star du rap développe une nouvelle crypto-monnaie, qu’il imagine servir de devise dans une future ville aux accents de science-fiction. Les détails du projet restent encore inconnus…

Pour beaucoup, le nom d’Akon évoque encore quelques tubes lancinants des années 2000. Pourtant, et bien qu’il n’ait sorti aucun album depuis près de 10 ans, Alioune Badara Thiam (de son vrai nom) n’est pas resté inactif. Au début de l’été, il a ainsi fait reparler de lui en évoquant son projet de faire sortir de terre une ville nouvelle et entièrement futuriste au Sénégal.

Une « Wakanda » grandeur nature…

Tout part d’un projet moins grandiloquent, mais plus facilement réalisable : le chanteur souhaite dans un premier temps créer sa propre crypto-monnaie, sobrement baptisée « Akoin« . Cette nouvelle devise serait, d’après lui, un moyen de faciliter l’entrepreneuriat dans les pays où les lourdeurs bureaucratiques le rendent parfois difficile (ainsi le rappeur s’intéresse-t-il tout particulièrement au Sénégal, son pays d’origine).

Grâce au Akoin, les citoyens seraient bien moins dépendants de systèmes monétaires fluctuants, et regagneraient ainsi un pouvoir plus étendu. Sa ville futuriste ne serait que la deuxième étape du projet : le rappeur affirme que l’état du Sénégal lui a fait don de 2 000 hectares de terre, non loin de Dakar. Akon imagine sa future métropole comme étant futuriste, proche de la ville de Wakanda que l’on voit dans le film Black Panther, l’une des dernière super production des studios Marvel.

… mais un projet qui n’existe que sur le papier

La star annonce d’emblée ne pas savoir concrètement comment réaliser ce qui s’apparente à une utopie. « Je viens avec des concepts, et je laisse les geek les comprendre ! », a-t-il ainsi affirmé à la BBC.

Cependant, Akon n’en est pas à son coup d’essai en matière de réalisations grandeur nature : depuis 4 ans, il co-dirige le projet Akon Lightning Africa. Comme son nom l’indique, cette société vise à étendre le réseau électrique sur le continent africain. Elle commercialise notamment des systèmes solaires domestiques ou encore des lampadaires.

© MySweetImmo / Akoin