Immobilier : Paris toujours plus cher à plus de 9 000 € le m² !

Aujourd’hui plus qu’hier (et probablement moins que demain), les prix immobiliers à Paris se placent sous le signe de la hausse.

Des prix immobiliers en hausse de 8 % dans 8 arrondissements parisiens

Pour un appartement à Paris, comptez 9 002 € du m². En France, le prix au m² d’un appartement ancien est en moyenne de 3 823 €.

Dans la capitale, la hausse annuelle des prix de l’immobilier est très rapide. En un an, le prix du m² parisien a ainsi progressé de 7,3 % et de 1,3 % au trimestre. Et force est de constater que question prix, aucun arrondissement ne reste en retrait. En clair, les prix augmentent partout. Et pas qu’un peu ! Comme le fait remarquer Michel Mouillart, Professeur d’Économie à l’Université Paris-Ouest et porte-parole du baromètre LPI-SeLoger, « sur un an, les prix (parisiens) enregistrent des hausses de 5 % et plus dans 15 arrondissements et de plus de 8 % dans huit arrondissements ». C’est dans le XVIIIe (Abbesses, Lamarck-Caulaincourt, Montmartre) que les prix immobiliers prennent le plus d’altitude avec 11,1 % qui y ont été engrangés en un an. Et c’est dans le IIIe arrondissement (Filles du calvaire, République) que les prix augmentent (+ 3,5 %, excusez du peu !) le moins fortement sur l’année.

Plus de 9 000 € du m² dans 11 arrondissements parisiens

Paris serait-elle en passe de devenir le nouveau Londres de l’immobilier ?  C’est la question que l’on pourrait se poser au vu non seulement du niveau que les prix immobiliers parisiens ont atteint mais aussi de la vitesse à laquelle ils continuent de progresser ! À Paris, « les prix dépassent 9 000 € du m² dans 11 arrondissements » rappelle Michel Mouillart, pour un prix moyen de 9 002 €. À plus de 11 000 € du m², on retrouve les IVe (11 230 €), VIe (12 806 €) et VIIe (11 886 €) arrondissements. Mais à plus de 10 000 € du m², les IIIe (10 053 €), Ve (10 580 €), VIIIe (10 656 €) et XVIe (10 411 €) les talonnent. Pour réduire la facture, c’est dans les XIXe (7 068 €) et XXe (7 118 €) qu’il vous faudra chercher l’appartement de vos rêves.

À Paris, la marge de négociation ne dépasse pas 2,8 % !

La tension au sein du marché immobilier parisien étant à son comble, il n’est pas étonnant que les négociations pouvant être décrochés par les acquéreurs soient ténues. Pour un appartement à Paris, la ristourne moyenne tourne autour de 2,8 % du prix de vente du bien. Bref, si vous comptez négocier le prix de votre futur appartement parisien, vous devrez vous montrer très convaincant…

 

© SweetRédaction
Era France