Monkey-Locky ouvre sa 30e consigne connectée pour les clés à Paris

Monkey-Locky inaugure ce mois-ci sa 30e consigne connectée à Paris. Un vrai succès et un outil très pratique pour permettre un échange sécurisé de clés dans le cadre d’une location.

Fini les clés sous le paillasson… Les consignes connectées Monkey-Locky permettent un échange simple et sécurisé des clés avec ses locataires saisonniers, ses amis, sa famille ou bien encore son service de ménage à domicile tout en étant à distance. Ce mois-ci Monkey-Locky  inaugure ce mois-ci sa trentième consigne connectée pour les clés  sur Paris. Depuis décembre 2017, le service est également  disponible dans les magasins  Carrefour City, Express et Bio de la capitale.

Un parc de consignes connectées pour les clés dans tout Paris

Fondé en 2016, Monkey-Locky développe rapidement sa propre solution technique de consigne connectée pour les clés. L’entreprise installe ensuite  son parc pilote parisien chez des commerçants de  proximité sélectionnés pour leur cadre chaleureux et  leur qualité d’accueil. Devant le succès rencontré par ses premières consignes, Monkey-Locky lance en 2017 la commercialisation  de son service avec le déploiement d’un parc de  trente consignes. Pour offrir encore plus de proximité à ses utilisateurs, Monkey-Locky s’est fixé comme objectif de permettre à tous les Parisiens d’avoir une consigne pour les clés en  bas de chez eux.

Monkey-Locky  réinvente la façon d’échanger les clés avec ses locataires Airbnb

La location de logements entre particuliers sur des plateformes types AIRBNB séduit de plus en plus d’utilisateurs, tout particulièrement à Paris. Reste cependant le problème récurrent de l’échange des clés entre l’hôte et le locataire qui fait perdre beaucoup de temps et d’énergie entre les conflits d’agenda, les retards et les imprévus… Monkey-Locky réinvente la façon d’échanger les clés grâce à ses consignes sécurisées. Plus besoin de fixer un rendez-vous où il faut être présents, au même endroit, au même moment. Tout le monde gagne en liberté !

© SweetRédaction