Yvette et Julie Bedin : l’immobilier de mère en fille

Le Cabinet Bedin, leader de l’immobilier à Bordeaux, a 40 ans. Il compte aujourd’hui 53 agences intégrées. Retour sur cette success story…

Le Cabinet Bedin Immobilier a fêté ses 40 ans dans l’un des plus beaux lieux de Gironde, le château Lafitte-Laguens, à Yvrac. A circonstance exceptionnelle, soirée exceptionnelle ! Madame Yvette Bedin, la fondatrice, a reçu les insignes de Chevalier dans l’Ordre National de la Légion d’honneur. Une distinction qui salue le travail, la volonté et la détermination d’une femme, qui, année après année, a bâti le 2e réseau succursaliste de France en transaction, qui récompense également son engagement dans des actions humanitaires (en étant mécène de Mécénat Chirurgie Cardiaque) et son implication dans la création du 1er BTS profession immobilière.

Une histoire de femmes

Aujourd’hui, le Cabinet Bedin Immobilier compte 53 agences intégrées, situées en Gironde, dans les Landes et en Midi-Pyrénées, 300 collaborateurs et 10 000 clients. Trop soucieuse de la qualité de service à offrir aux clients, Yvette Bedin n’a pas souhaité se développer en franchise. En juin dernier, elle a transmis l’entreprise à sa fille Julie Bedin Pouquet, tombée « dans la potion magique de l’immobilier quand elle était petite » et qui travaille à ses côtés depuis 2002. « L’histoire continue de s’écrire, se réjouit-elle. Ma fille avec qui je m’entends très bien et qui partage les mêmes valeurs que moi est aujourd’hui directrice générale. C’est un vrai bonheur de travailler ensemble.»

Un métier difficile mais passionnant

Yvette Bedin ne se destinait pas à faire de l’immobilier mais plutôt à une carrière de notaire. Son DESS de droit privé option notariale en poche, comme elle ne trouvait pas de stage chez un notaire, elle se lança dans une thèse, et c’est à ce moment là qu’un ami de faculté lui proposa d’essayer l’immobilier. Le beau-père de celui-ci avait une agence immobilière à Saintes, elle accepta, le temps de faire autre chose ! Très vite, elle se rend compte que, certes, le métier d’agent immobilier requiert des compétences commerciales, mais qu’avoir fait du droit est un atout. « J’avais fait 7 années d’études, explique-t-elle. Je ne voulais pas gâcher cela. J’ai très vite compris que je pourrais utiliser mes connaissances dans ce métier mais aussi pour gagner la confiance des clients. » Yvette Bedin est en effet très jeune, qui plus est une femme dans un métier d’hommes. Elle se sert donc de ses diplômes, puisqu’elle est certainement une des plus diplômés des agents immobiliers de France à ce moment là, ce qu’elle valorise sur sa carte de visite pour rassurer ses clients.

Un téléphone rouge et une table sur tréteau pour commencer

En 1977, Yvette Bedin ouvre sa 1ère agence à Pessac. En fait d’agence, il s’agit plutôt d’un petit bureau, avec un table sur tréteaux et un téléphone rouge, au 1er étage d’un immeuble. Il n’y a pas de vitrine, tout juste des dessins de coquelicots aux murs pour qu’on remarque l’agence. Mais Yvette Bedin s’accroche. Elle voit plus loin. Ce qu’elle souhaite ? Se développer en proposant des services à ses clients et en recrutant des collaborateurs. « A l’époque, c’était un métier encore très artisanal, raconte-t-elle. Il y avait beaucoup de petites agences indépendantes. J’ai réalisé que je pourrais créer une véritable entreprise. Cela a mis du temps mais c’était mon objectif. » En 1981, Yvette Bedin recrute son 1er collaborateur, une assistante. Et 36 ans plus tard, Sylvie Malaty fait toujours partie de l’entreprise. Elle a évolué, elle est aujourd’hui manager d’agences.

Peut-être 60 agences fin 2018

En 1983, Yvette Bedin fait construire une agence flambant neuve, avec une belle vitrine, au coeur de Pessac. L’aventure démarre vraiment. En 1984, une 2e agence voit le jour à Bordeaux/Saint-Augustin et elle recrute de nouveaux collaborateurs. En 1985, le service location est créé. En 1986, c’est au tour de la gérance, puis, en 1987, du service syndic. En 2000, le cap des 20 agences et des 50 salariés est franchi. Aujourd’hui, Yvette Bedin se consacre exclusivement au développement du Groupe. Son objectif pour 2018 : atteindre le chiffre de 60 agences. Et elle l’admet : « C’est un vrai plaisir de pouvoir transmettre son entreprise à quelqu’un qui a envie de s’investir. Ma fille Julie fait ce métier avec le même plaisir et la même détermination que moi.» Peut-être que le fait d’être tombée dans le bain de l’immobilier quand elle était petite et d’avoir fait ses devoirs dans les agences y est pour quelque chose !

 

 

 

 

 

 

 

 

© Olivia Delage
Era France

MySweet’Newsletter

Chaque semaine