Enfin une garantie locative pour les étudiants internationaux !

Garantme, c’est la solution pour obtenir une garantie locative lorsqu’on est un étudiant international sur le sol français. Et en deux heures, vous avez une réponse !

D’une manière générale, se loger en France est compliqué. Plus encore lorsqu’on est un étudiant international. Emile Karam, comme beaucoup d’autres, en sait quelque chose. Lorsqu’il est arrivé dans l’Hexagone après avoir obtenu un diplôme d’ingénieur au Liban, à Beyrouth, pour étudier en Master à HEC, il n’avait pas de revenu sur le sol français et pas de garant en France. Ses parents vivant à l’étranger, trouver un appartement en location s’est donc révélé être une mission impossible pour lui. De quoi devenir dingue ! Il a dû se résoudre à accepter une sous-location, avec toutes les contraintes que cela implique (pas d’adresse, pas d’APL…). Cette histoire ne vous étonne guère ? Vous connaissez pareille situation ? C’est bien normal. Le cas d’Emile est loin d’être isolé : la France accueille tous les ans 320 000 étudiants internationaux et, tous, ont du mal à se loger.

Un beau diplôme, un beau sourire : insuffisant pour louer un logement

« Lorsqu’Emile a décidé de venir en France en 2015 pour poursuivre ses études, il a été confronté à la dure réalité que connaissent tous les étudiants internationaux, explique Thomas Reynaud, CEO de Garantme. Un beau diplôme, un beau sourire, c’est bien, mais insuffisant car les bailleurs ne tiennent pas compte des revenus des parents des étudiants internationaux puisque leurs comptes sont domiciliés hors de l’Hexagone. Ce qu’ils veulent ? Un garant sur le sol français. Nous avons donc décidé de trouver un moyen pour délivrer à ces étudiants une garantie locative et c’est comme ça qu’est née notre startup Garantme au sein de l’incubateur HEC.

Une professionnelle de l’immobilier à leurs côtés

Confiants dans leur projet, Emile et Thomas cherchent donc un porteur de risques, c’est-à-dire un assureur qui croira en eux et dans ce marché. A priori, ce n’est pas simple : les assureurs ont pour habitude de couvrir des Français en CDI qui gagnent trois fois le montant du loyer. Là, rien à voir : Thomas et Emile leur demandent de couvrir des étudiants internationaux qui n’ont pas de revenu. Cinq assureurs sont convaincus et leur proposent une offre. Reste à construire le produit. C’est là que Mylène Romano qui, jusqu’en 2015, était présidente de Berard, une entreprise qu’elle avait construite et dirigée pendant 25 ans avant de la vendre à Nexity, et gérait plus de 5 000 lots, entre en scène. Elle connaît bien la problématique de la garantie loyer impayé et de tous ces locataires qui ne peuvent se loger car ils ne gagnent pas trois fois le montant du loyer. 

Couvrir un jour les indépendants, les CDD, les intérimaires…

Trois mois plus tard, le produit est opérationnel. L’offre est testée dès le 1er décembre et lancée officiellement le 1er janvier dernier. Aujourd’hui, les 3 associés, hébergés à Station F, sont contents : 200 cents étudiants  internationaux ont déjà fait une demande, via la plateforme en ligne. Et Garantme a déjà permis à une trentaine de personnes d’être couverte. Evidemment, la startup voit loin et espère, un jour, pouvoir couvrir les jeunes diplômés, les travailleurs indépendants, les personnes en CDD, les intérimaires et les expatriés, toutes ces personnes qui ne répondent pas aux critères exigés par les assureurs. Vous voulez obtenir une garantie locative ? C’est très simple. Il suffit de vous connecter sur www.garantme.fr et de répondre au questionnaire en ligne ? En deux heures, vous obtenez une réponse, un plafond de loyer et, muni d’une sorte de passeport, vous pouvez entamer votre recherche. Cela coûte 1 € par jour.

Plus d’infos :  hello@garantme.fr

 

 

 

 

 

 

© Olivia Delage