Faites vérifier le bon état de marche de votre système de climatisation

4 bonnes raisons de faire vérifier sa climatisation par un professionnel : réglementation, confort, sécurité, économie d’énergie…

L’été c’est maintenant : pour profiter d’une température idéale au travail ou chez soi, il est indispensable de faire vérifier le bon état de marche de son système de climatisation par un professionnel, avant l’arrivée des fortes chaleurs ! Qu’il s’agisse d’équipements installés dans les logements individuels ou les bâtiments collectifs, les experts du syndicat des entreprises de Génie Climatique et de Couverture Plomberie de Paris et de sa région (GCCP) rappellent que la réglementation exige que l’étanchéité des appareils de climatisation, à partir de 2 kg, soit régulièrement contrôlée par des professionnels habilités.

Des vérifications s’imposent avant la remise en service

La vérification du bon fonctionnement du système de climatisation est ainsi primordiale avant la remise en service. Ce contrôle est, en particulier, le gage d’un niveau de confort optimal. En effet, une climatisation mal entretenue peut tomber en panne au moment des grandes chaleurs, lorsqu’elle est très sollicitée. Un condenseur encrassé peut entraîner sa mise en sécurité automatique et donc son arrêt. Un manque de fluide frigorigène est susceptible de provoquer sa mise en sécurité, voire une détérioration du compresseur. Une évacuation de condensat bouchée ou une pompe de condensat en panne peut également provoquer un dégât des eaux. Par ailleurs, un appareil mal entretenu aura un rendement plus faible et devra fonctionner plus longtemps, en consommant davantage d’énergie.

Des techniciens habilités pour une obligation réglementaire

Les systèmes de climatisation doivent obligatoirement être vérifiés régulièrement par des professionnels habilités qui doivent contrôler leur étanchéité. Ce contrôle doit être effectué chaque année pour les équipements de 2 à 30 kg, tous les 6 mois pour ceux de 30 à 300 kg et tous les 3 mois pour ceux de plus de 300 kg. Cette intervention, ainsi que tout remplacement ou récupération des fluides frigorigènes, nécessite l’intervention de professionnels habilités, dont une liste pour Paris et sa région est disponible auprès du GCCP.

Une fiche d’intervention obligatoire

En effet, le code de l’environnement (articles R 543-82 & 83) rend obligatoire la rédaction d’une fiche d’intervention sur les appareils de circuit froid, climatisation et pompe à chaleur fixe contenant des gaz à effet de serre : CFC, HCFC ou HFC. Cette fiche doit être conservée pendant une durée de 5 ans, à la fois par le professionnel intervenu et par le détenteur de l’équipement concerné. Pour s’assurer de disposer de systèmes de climatisation en parfait état de fonctionnement après l’hiver, les principales opérations à mettre en œuvre doivent porter sur 3 points :

Installation extérieure

  • Nettoyage du condenseur
  • Nettoyage ou remplacement des filtres (s’il y a lieu)
  • Contrôle et resserrage des connexions électriques
  • Vérification de la charge de fluide frigorigène
  • Contrôle de l’étanchéité de l’installation (obligatoire voir note ci-avant)
  • Vérification du déshydrateur sur le circuit frigorifique

Installation intérieure

  • Nettoyage des évaporateurs
  • Nettoyage ou remplacement des filtres
  • Vérification de l’évacuation des condensats, contrôle des pompes de relevage condensat
  • Contrôle et resserrage des connexions électriques.

 Essais de fonctionnement

  • Mesure des pressions de condensation et d’évaporation
  • Vérification des pressostats et la régulation
  • Vérifications et réglage éventuel des organes de sécurité
  • Contrôle du débit des ventilateurs
  • Vérification et réglage des circuits de commande

Plus d’infos: www.gccp.fr ou 01 40 55 12 12

© SweetRédaction
Era France