Paris Fibre

Comment reconnaître un bon artisan et un bon devis ?

Les travaux sont une source de stress évidente. Pour que les délais et le budget ne dérapent pas, mieux s’adresser à un artisan compétent, qualifié et certifié. Alors, afin d’éviter les mauvaises surprises, comment bien le choisir et surtout comment bien lire un devis ?

En France, près de 380 000 logements privés devront être rénovés sur les prochaines années. Parce qu’il n’est pas toujours facile de savoir à qui se fier lorsqu’il faut réaliser ses travaux de rénovation, Domofinance, en sa qualité d’organisme de crédit spécialisé dans le financement des travaux de rénovation énergétique, propose ses conseils d’expert. Voici quelques clés pour identifier les artisans les plus compétents et éviter de tomber dans les pièges de certains devis.

Comment trouver un artisan qualifié ?

Pour s’assurer de trouver un artisan compétent, l’idéal est de choisir un artisan qualifié et certifié. En effet,  le gage de qualité est bien souvent en rapport avec la certification qui lui a été délivrée. Outre les recommandations données par l’entourage et le réseau, il est fortement recommandé de se fier aux conseils des organisations indépendantes ou professionnelles, des assureurs ou encore des énergéticiens.

Même si de grands réseaux d’artisans existent (par exemple : Solution habitat d’EDF, CERTIVAL, rénoprim+), il est possible de faire appel à de plus petites structures. Dans le cas présent, il est toujours préférable de vérifier la santé financière de l’entreprise, en effectuant quelques recherches sur Internet et de consulter les avis de consommateurs. Si le choix semble se porter sur des artisans n’appartenant pas à un réseau, ne pas hésiter à se renseigner sur l’assurance responsabilité civile du professionnel qui couvre sa responsabilité classique ainsi que sa responsabilité décennale.

A savoir que, pour bénéficier des aides financières de l’Etat, une majorité des travaux doivent être réalisés par des professionnels portant la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Délivrée par l’ANAH, cette mention est un gage de sérieux. Elle garantit notamment qu’un audit des travauxbonifiés a été réalisé et prouve que les compétences du professionnel sont maîtrisées, principalement en matière d’efficacité énergétique et d’énergies renouvelables. Pour vérifier qu’un artisan porte bien la mention RGE, de nombreux sites dressent un état des lieux à l’instar de : http://renovation-info-service.gouv.fr/ ou de https://www.qualit-enr.org/

Qu’est-ce qu’un bon devis ?

Un bon devis est avant tout un devis détaillé ! Selon le montant des travaux, différents éléments doivent obligatoirement apparaître. Ainsi, pour tous types de travaux, il faut retrouver :

  • les données administratives de l’entreprise : numéro SIRET, TVA intracommunautaire, etc.
  • le détail de l’offre avec son prix,
  • les limitations de la responsabilité contractuelle du professionnel,
  • les conditions particulières de la vente,
  • le délai de rétractation de 15 jours.

Puis, pour un montant supérieur à 150 € TTC, doit s’ajouter :

  • le taux horaires de la main d’oeuvre (en TTC),
  • les modalités de décompte du temps passé,
  • le prix TTC des différentes prestations forfaitaires ou potentiels frais de déplacement,
  • le coût éventuel du devis.

Enfin, pour un montant supérieur à 500 € TTC, la date limite de fin de travaux doit être clairement indiquée. Bon à savoir : En cas de litige, le professionnel aura pour responsabilité d’apporter la preuve qu’il a bien rempli ces obligations. Tout manquement pourra donner lieu à des sanctions financières et/ou juridiques.

© mysweetimmo/pixabay