Rénovation : la chambre à coucher d’abord, puis la cuisine et la salle de bain !

Houzz, plateforme pour la décoration, l’aménagement et la rénovation de la maison, dévoile les résultats de son étude sur les tendances de la rénovation 2018, réalisée auprès de plus de 8 900 propriétaires.

L’activité était déjà bonne en 2017, année au cours de laquelle 49 % des propriétaires ont rénové leur maison avec une dépense médiane de 15 000 €. En 2018, le secteur de la rénovation chez les particuliers continue sur sa lancée. Plus d’un tiers des propriétaires, inscrits sur Houzz France, prévoient de rénover leur maison cette année (36 %), selon les résultats de l’Étude Houzz France sur les Tendances de Rénovation réalisée auprès de plus de 8 900 propriétaires. Autre enseignement : les propriétaires d’un nouveau bien sont ceux qui investissent le plus dans la rénovation (38 000 €), suivi des primo-accédants et des propriétaires établis (25 000 € et 10 000 €, respectivement).

On rénove en 1er la chambre…

La chambre est la pièce la plus concernée par les travaux de rénovation, réaménagée par 40 % des propriétaires en 2017. Viennent ensuite la salle de bains et la cuisine, rénovées par plus d’un tiers des propriétaires (31 % chacune). Les propriétaires d’un nouveau bien et les primo-accédants sont plus enclins à rénover leur cuisine que les propriétaires établis (respectivement 48 % et 36 %, contre 25 % des propriétaires établis).

… mais la cuisine est la pièce la plus chère à rénover

En termes de budget, la cuisine est la pièce la plus coûteuse à rénover, avec une dépense médiane de 6 000 € pour une grande cuisine (plus de dix mètres carrés), juste avant les grandes salles de bains (plus de cinq mètres carrés), dont la dépense médiane s’élève à 4 000 €.

« Le secteur de la rénovation chez les particuliers reste en essor alors que les primo-accédants et les propriétaires d’un nouveau bien investissent de manière importante dans des projets majeurs, comme les rénovations de cuisine ou de salle de bains, explique Nino Sitchinava, Ph.D., économiste principal chez Houzz. Pour ces propriétaires, ces investissements ont du sens alors qu’ils augmentent la valeur de leur maison. »

Une rénovation a un impact positif sur une propriété

Si gagner en esthétique et en fonctionnalité restent les deux principales motivations d’une rénovation (pour respectivement 67 % et 58 % des propriétaires), augmenter la valeur de la propriété à la revente est aussi un objectif pour plus d’un tiers des propriétaires (37 %). Les trois quarts des propriétaires pensent en effet que les travaux de rénovation effectués ont eu un impact positif sur la valeur de leur propriété (73 %), et plus d’un propriétaire sur quatre estime que cette augmentation est au moins égale au coût des travaux de rénovation (28 %).

Les propriétaires prennent leur temps pour budgéter leurs rénovations…

Une planification et budgétisation plus réfléchies : au cours des deux dernières années, les propriétaires ont pris plus de temps pour organiser et budgéter leurs rénovations. En 2017, ils sont 5 % de plus qu’en 2015 à s’être fixés un budget initial (79 % et 74 %, respectivement). L’épargne demeure le moyen de financement le plus utilisé : les économies personnelles restent le mode de financement le plus  utilisé (72 %), même si un quart des propriétaires ont recours aux prêts bancaires (26 %). Les primo-accédants sont plus enclins à financer leur projet de rénovation à crédit (23 %) que les propriétaires d’un nouveau bien et les propriétaires établis (respectivement 22 % and 20 %)….

… et recourent massivement aux professionnels

L’électricité et la plomberie en première ligne : l’électricité et la plomberie sont les rénovations prioritaires pour respectivement 45 % et 41 % des propriétaires. Les propriétaires d’un nouveau bien et les primo-accédants (70 % chacun) sont deux fois plus enclins que les propriétaires établis (27 %) à rénover leur installation électrique.  Les propriétaires font de plus en plus appel aux professionnels : trois propriétaires sur quatre qui rénovent leur maison font appel à un professionnel (75 %). Ce chiffre est plus élevé chez les propriétaires d’un nouveau bien (89 %) et les primo-accédants (85 %) que chez les propriétaires établis (72 %).

 

© Andrew Snow © 2013 Houzz©Michaela Dodd © 2017 Houzz
Era France