Kenya : Les investisseurs se ruent sur Tatu City !

© capture d'écran tatu city

La première tranche du parc industriel de Tatu City au Kenya vient d’être vendue dans sa quasi-totalité. Un signe positif pour cette opération titanesque qui s’étend sur près de 2 024 hectares avec à la clé quelques 5 000 logements.

Vendu ! C’est déjà 184 hectares de son parc industriel que vient de réussir à vendre la ville nouvelle de Tatu City, située à 24 kilomètres de Nairobi au Kenya. Un exploit qui démontre l’appétit des investisseurs pour le territoire. L’acquisition, évaluée à plus de 500 millions de dollars, représente près de 80 % du parc industriel disponible. Là, on retrouve une quarantaine d’entreprises en activité qui poursuivent leur croissance, soit la plus grande zone industriel d’Afrique de l’Est. La demande sur le territoire est telle que le propriétaire et promoteur de Tatu City, Rendeavour vient de doubler la surface en y ajoutant 185 hectares en plus.

Selon le PDG de Rendeavour, le parc industriel de Tatu créera à lui seul quelque 18 000 emplois dans la construction et 24 000 emplois permanents, sans compter les multiples investissements à venir en matière de technologie de pointe. L’attrait des entreprises vient également du statut spécial de Tatu City qui, en tant que zone économique spéciale, possède un faible taux d’imposition pour ces dernières et des exonérations de TVA.

Près de 1,9 million de logements manquants

Outre le tissu industriel, Tatu City sera également doté de quelques 5 000 logements installés sur 11,5 hectares par le promoteur Unity Homes. Des habitations abordables et sécurisées 24h/24. On y trouvera également un complexe sportif, un terrain de football, une piscine, un restaurant et des boutiques, le tout non loin d’un parc forestier de plus de 20 hectares. Le logement est depuis quelques temps une priorité nationale pour le Kenya qui se retrouve confronté à une crise des plus sévères. Selon le gouvernement, il manquerait près de 1,9 million de logements, dont 70 % pour les foyers les plus modestes.

Les quelques 5 000 biens situés a Tatu City coûteront entre 30 000 et 50 000 dollars, pour une superficie de 57 mètres carrés avec deux chambres à coucher, une place de stationnement, une cuisine moderne et une salle à manger. Ils profiteront également de l’ensemble des commodités offertes par Tatu City, des écoles aux bureaux en passant par des cliniques médicales. In fine, c’est près de 150 000 résidents et quelques dizaines de milliers de visiteurs qui sont attendus sur le site.

© SweetRédaction
Era France