Les investisseurs étrangers fortunés raffolent de Dubaï

Selon la société immobilière Emaar, Dubaï offre le plus grand potentiel de croissance des prix des propriétés résidentielles pour les investisseurs à l’échelle mondiale.

Forte demande de la part des investisseurs étrangers

Plaque tournante internationale, l’aéroport international de Dubaï a enregistré plus de 43 millions d’arrivées de passagers au cours du premier semestre de 2018, et plus de 88,2 millions en 2017. Quatrième destination la plus visitée au monde, Dubaï a accueilli plus de 15,8 millions de touristes y séjournant l’année dernière, et 10,44 millions cette année entre janvier et la fin août. L’appétit des investisseurs pour l’immobilier haut de gamme dans des emplacements centraux de Dubaï comme Downtown Dubai, Dubai Marina, Dubai Creek Harbour, Dubai Hills Estate et Emaar Beachfront, a fortement progressé au cours des derniers mois, avec une forte demande de la part d’investisseurs étrangers fortunés.

5 000 dollars le mètre carré dans le complexe Downtown Dubaï

« Dubaï continue d’enregistrer une croissance soutenue stimulée par ses fondements économiques fermes, estiment les analystes d’Emaar. En particulier, les prix de l’immobilier résidentiel dans le complexe Downtown Dubai d’Emaar offrent la valeur la plus compétitive pour les investisseurs en quête de placements immobiliers sûrs, de court à long terme, dans des emplacements de premier choix. » Dans le complexe Downtown Dubai d’Emaar, les prix tournent autour de 5 000 USD (19 000 AED) par mètre carré. En comparaison, les prix moyens de l’immobilier sont beaucoup plus élevés dans d’autres villes clés.* Hong Kong figure en tête de la liste avec 102 000 USD par mètre carré, devant Tokyo (70 600 USD), Londres (49 200 USD), Paris (40 900 USD), Moscou (39 500 USD), New York (38 000 USD) et Shanghai (19 750 USD).

7,5% de rendement dans l’immobilier résidentiel

Malgré cette hausse de la demande, la ville offre les prix de l’immobilier résidentiel les plus compétitifs parmi les grandes villes internationales, ainsi que des retours sur investissement considérablement élevés. Par exemple, comparativement au rendement « prime » de 3,6 % à New York*, Dubaï offre un rendement de 7,5 % pour l’immobilier résidentiel, faisant de la ville l’une des plus sûres en termes de valorisation des investissements immobiliers. Les rendements « prime » dans les autres grandes villes prisées du monde sont de 6,2 % à Pékin, 4,1 % à Boston, 4,5 % à Bruxelles, 5,3 % à Chicago, 3,3 % à Francfort, 2,7 % à Hong Kong, 3,5 % à Londres, 4,3 % à Los Angeles et 3,8 % à Madrid.

Des prix compétitifs et des rendements élevés conjugués à un design de classe mondiale, une infrastructure remarquable et un emplacement central constituent des facteurs clés pour les investisseurs dans l’immobilier de Dubaï, comme à Downtown Dubai, la destination de loisir et de mode de vie la plus visitée au monde, notamment avec le Dubai Mall, qui a accueilli plus de 80 millions de visiteurs par an pendant quatre ans consécutifs.

* JLL Global Real Estate Health Monitor, statistiques publiées en février 2018

© SweetRédaction
Era France