Réservez votre logement intermédiaire en déposant votre dossier en ligne

Vous souhaitez obtenir un logement intermédiaire en Ile-de-France ? Bonne nouvelle : vous pouvez les réserver de façon très simple grâce à un parcours 100% numérique. Sur la nouvelle plateforme inli.fr, l’intégralité de la démarche est gérée de façon dématérialisée.

Source : mysweetimmo/adobestock

in’li, filiale du Groupe Action Logement, a annoncé en janvier 2018 son ambition de produire 80 000 nouveaux logements intermédiaires d’ici dix ans pour répondre aux besoins des Franciliens.

Une année 2018 record pour le logement intermédiaire en Ile-de-France

Avec 4091 logements engagés dès 2018, l’objectif fixé à 3600 est largement dépassé et correspond au nombre de logements intermédiaires produits les années précédentes par l’ensemble des acteurs d’Île-de-France. Cela représente un investissement de plus de 900 millions d’euros. Cette forte croissance est notamment liée aux 21 accords-cadres passés avec les promoteurs les plus dynamiques et aux partenariats noués avec les collectivités territoriales. Dans le détail, 3559 logements ont été engagés en VEFA, 510 en maîtrise d’ouvrage directe et 22 en achat de patrimoine existant.

La totalité des logements est située à proximité de bassins d’emploi et proche des transports en commun avec une répartition de 64% en zone A et 36% en zone A bis. La répartition 2018 de la typologie des biens répond aux besoins des cibles et notamment des jeunes actifs avec 42% de petites surfaces (33% de T2 et 9% de T1) et 57% de 3 pièces et plus (42% de T3, 14% de T4 et 1% de T5).

In’li remplit sa mission d’utilité sociale en permettant aux salariés d’entreprises de se loger au plus proche de leur lieu de travail pour favoriser le lien emploi-logement, faciliter la mobilité professionnelle et participer au renforcement de l’attractivité des territoires. La priorité est donc de répondre à la situation des zones tendues où le niveau des loyers libres ne permet pas l’accès au logement privé pour un grand nombre de salariés des classes moyennes et jeunes actifs.

En 2019 la production de logements augmentera encore

Pour atteindre son objectif ambitieux, in’li a prévu une montée en puissance progressive d’engagements de logements : 4500 en 2019, 5500 en 2020 et 7000 en 2021. Le rythme annuel sera ensuite de 8000 logements par an. La production de 80 000 nouveaux logements intermédiaires en 10 ans représente un besoin d‘investissement de 18 milliards d’euros. Pour ce faire, in’li a prévu la vente d’une partie de son patrimoine aux locataires occupants, a mis ou va mettre en place de nouveaux modes d’endettement (emprunts obligataires, Banque Européenne d’Investissement, nouveaux partenaires bancaires, …) et développera tout autre moyen de financement.

Vers un parcours de location 100% numérique

La plateforme de commercialisation des logements a connu un engouement inédit avec plus de 60 000 inscriptions depuis son lancement le 18 juin 2018, qui ont débouchées sur 2031 nouveaux clients entrants en six mois seulement. Son fonctionnement est simple : les logements à louer sont publiés sur inli.fr, les personnes déposent leur dossier en ligne, les candidats sont sélectionnés en fonction de critères précis lors d’une revue de dossiers et ils visitent ensuite le logement.

Un parcours de location 100% numérique

L’idée est d’aller encore plus loin et de proposer un parcours de location 100% numérique. Afin de rendre le locataire acteur de son parcours, l’intégralité de la démarche est désormais gérée de façon dématérialisée. Une fois que le candidat a déposé sa demande et a été retenu, il est informé par mail. L’outil de planification programme une visite dans les 10 jours ouvrés avec une prise de rendez-vous dans les 72h. La visite est ensuite confirmée par mail avec un rappel 24h avant la date. Le projet en 2019 est de proposer la dématérialisation des baux, d’organiser des visites virtuelles et d’envoyer aux personnes inscrites des push d’offres correspondant à leurs attentes.

In’li Lab : l’innovation au service des utilisateurs

 Depuis juillet 2018, in’li Lab accueille 6 startups qui travaillent sur des sujets variés : de l’optimisation de la performance énergétique des bâtiments avec kocliko, la signature dématérialisée et sécurisée de marchés ou contrats via la blockchain avec ContractChain, jusqu’à l’alarme sans contact de Keepen. Le sujet de la mobilité résidentielle des locataires est aussi étudié avec la bourse d’échange Lokalok, la colocation de logements de grande surface par le biais de MyRedBlanket et enfin un nouvel outil de gestion et d’échange entre bailleur et locataire via l’application Syment.

Benoist Apparu, Président du Directoire d’in’li, considère que « ce résultat est encourageant et nous conforte dans notre volonté de réinventer notre modèle pour accélérer l’accès au logement intermédiaire.  Ces logements destinés aux salariés des classes moyennes et aux jeunes actifs répondent à un besoin social criant qui va changer la vie de nombreux salariés franciliens. L’enjeu est également de coller aux aspirations et au mode de vie des demandeurs actuels avec une digitalisation de notre offre et des services innovants ».

 

 

 

© SweetRédaction
Propriété privée