Qui est l’investisseur type d’aujourd’hui ?

L’immobilier en France, et plus particulièrement l’investissement locatif, se porte bien. Un sondage réalisé par la startup digitale rendementlocatif.com révèle son sondage sur « l’investisseur d’aujourd’hui ».

Il vit en Ile-de-France

Dans 28% des cas, l’investisseur préfère l’Ile-de-France, suivie par l’Auvergne-Rhônes-Alpes, qui touche 15% des répondants. L’Occitanie arrive en 3ème position, avec 13% de votes, suivie de près par la Nouvelle-Aquitaine, 12%, et enfin le région PACA, prisée par 11% d’entre eux. Si la popularité de l’Ile-de-France vous surprend, compte tenu du prix au m2 dans cette région, c’est assez normal. Bassel Abedi, fondateur de rendementlocatif.com précise : « La plupart des investisseur investissement près de chez eux et que ces investisseurs sont en Ile de France. Avec Rendementlocatif.com ; notre but est d’ouvrir les portes aux investisseurs sur des zones plus rentables mais certes plus éloignées. ».

Il achète lorsqu’il entre dans la vie active

L’investisseurs français décide d’investir tout au long de sa vie sans véritable moment marquant, pour 46% des répondants. Pour 34%, leur entrée dans la vie active est un bon déclencheur. La naissance d’un enfant dans une optique de construire un patrimoine à léguer n’obtient que 8% des votants, et à l’occasion d’un héritage seulement 5%. Outre la vie personnelle, il existe aussi des déclencheurs externes, qui poussent les investisseurs à investir. La pierre et les taux d’intérêts intéressants sont en tête des bonnes raisons pour acheter. Quant aux habitudes en ce qui concerne l’emprunt, la banque reste en tête pour 80% des votants. Vient ensuite le courtier physique pour 14%, et ke crédit en ligne ou la famille, qui n’arrivent qu’en 4e et 5e position, avec respectivement 2% et 1%.  Pour Bassel Abedi : « Les résultats ne sont pas étonnants en ce qui concerne les emprunts. Les français restent assez frileux quand il s’agit d’argent ! Ils ont besoin d’une institution qui a fait ses preuves même si elle est parfois imparfaite. »

Il gère son bien seul

Une fois le bien acquis, 80% des investisseurs choisissent de gérer la location de leur bien par eux-mêmes à l’aide d’un outil en ligne, contre 20% seulement qui la délèguent à une agence immobilière. Pour choisir leur bien, 82% des répondants privilégient la localisation, tandis que 70% privilégient le prix. Pour 38%, c’est l’accès aux transports en commun. Enfin, la place de parking, et le calme des lieux obtiennent respectivement 14% et 11% des votants.

Il investit pour avoir un complément de revenu

Aujourd’hui, pour 50% des répondants, investir dans un bien immobilier est synonyme de complément de revenu ! Ensuite vient la rentabilité à long terme pour 31%, et la rentabilité à court terme pour 17%. Bien souvent l’investissement dans un bien immobilier est en concurrence avec les placements boursier ou non. C’est toujours vrai pour 49% des répondants dans les placements/épargne et pour 48% dans la bourse.

Mais l’investissement dans les entreprises, cher à Monsieur Macron, arrive tout de même en 3e position avec 41% des votants. Le bitcoin quant à lui ne rassemble que 14% d’entre-eux. Les investisseurs destinent essentiellement leur bien à la location longue durée (53%), à la colocation (15%) et à la location étudiante (13%). La location saisonnière remporte la 4e place et la résidence secondaire n’est plébiscitée que par 2% des répondants. La majorité des répondants (66%) souhaite revendre l’investissement sur le long terme. 33% envisage de le léguer et seulement 2% de l’habiter.

Le seul petit bémol est à mettre sur les récentes annonces gouvernementales, qui pour 20% des répondants, pourraient être un frein à l’investissement dans un bien immobilier locatif.

© SweetRédaction