Hosman s’offre 300 affiches de 2,12 mètres carrés dans les rues parisiennes pour vanter ses honoraires fixes !

Hosman

Économiser sur la vente de son appartement pour pouvoir acheter plus grand, c’est ce que propose Hosman, la startup qui réinvente l’agence immobilière, à travers sa nouvelle opération de street marketing déployée dans les rues de Paris.

Et si en vendant avec Hosman vous vous offriez 2 m² en plus dans votre nouveau logement ? Avec la flambée des prix (la barre des 10 000 euros du m² a été franchie dans la capitale française selon les derniers chiffres des notaires du Grand Paris*), faire des économies sur les frais d’agence lors de la vente de son bien permet d’acheter plus de m² sans se ruiner. C’est ce que propose la startup Hosman aux propriétaires dans sa nouvelle campagne marketing et ses affiches de 2 m² qui ont envahi la capitale. Pourquoi 2 m² ? Car en confiant la vente de son appartement à Hosman, un propriétaire réalisera en moyenne 20 000 € d’économies, de quoi s’offrir 2 m² de plus, soit assez d’espace pour construire le dressing de se rêves !

300 affiches déployées dans tout Paris

Réalisées en partenariat avec l’agence créative de Fabernovel, plus de 300 affiches de 2 m² ont été disposées en une seule journée dans toute la capitale parisienne. Le slogan est simple : “2,12 m² c’est ce que vous pourrez acheter en plus si vous vendez avec nous, soit assez d’espace pour buller dans votre baignoire !”.

Les frais d’agence représentent un véritable coût financier pour les propriétaires

Par exemple, en confiant la vente de son appartement d’une valeur de 500 000 € à une agence immobilière traditionnelle, un propriétaire devra débourser 25 000 € d‘honoraires d’agence, puisque cette dernière se rémunère en moyenne à 5% du prix de vente. En revanche, s’il décide de confier la vente à Hosman, qui propose un tarif fixe de 4 500 € et ce, peu importe la taille et le prix de vente du bien, il pourra réaliser une économie de plus de 20 000 €.

« C’est un des mythes de l’immobilier les plus tenaces : les frais d’agences seraient toujours supportés par l’acheteur. Contrairement à ce que l’on croit, les frais d’une agence immobilière ont toujours un impact sur le net vendeur, explique Stanislas de Dinechin, cofondateur d’Hosman. Le prix affiché sur les portails ou en agences correspond au prix du marché, c’est-à dire-le prix auquel l’acheteur est prêt à payer le bien. Si l’acheteur est prêt à débourser 500 000 €, le net vendeur sera de 475 000 € dans une agence traditionnelle et de 495 500 € chez Hosman. »

Hosman

* Source: Chambre des notaires du Grand Paris (2019, 22 mars) Volumes et prix fin mars 2019

  1. Selon une étude réalisée en 2017 par Consortium Immobilier, 68 % des français ont une mauvaise image des agents immobiliers
  2. Selon l’étude MeilleursAgents.com / Univeristé Paris Dauphine, sur 100 vendeurs ayant utilisé des services de PAP, seul 28 ont vendu via ce canal, contre 70 sur 100 via une agence.

© mysweetimmo