Décoration : Tout savoir pour optimiser un logement destiné à la location

Decoration Salon
© mysweetimmo/adobestock

Vous vous demandez comment décorer un bien destiné à la location pouf attirer facilement les locataires et rentabiliser votre investissement ? Suivez les conseils déco
Rendementlocatif.com. La startup spécialisée dans le calcul de la rentabilité locative propose aussi un service de redécoration en ligne.

Avoir un bien agréablement décoré et aménagé permet de provoquer l’effet « coup de cœur » sur les photos, dans un 1er temps. Puis, dès les premières secondes de la visite. Il apparait qu’un appartement soigneusement décoré et disposant d’équipements «supérieurs» à la moyenne (cuisine aménagé, décoration moderne, salle de bains propre etc..) permettent de le louer 15 à 30% plus cher. Par ailleurs, cela évite aussi les moments de creux entre 2 locataires (votre appartement se démarque des autres) et permet de garder plus longtemps ses locataires.

Ne pas encombrer l’espace

Acheter un nouvel appartement ne signifie pas nécessairement acheter tous les meubles beaux. En parallèle, la décoration vintage a beau être tendance, cela ne veut pas dire qu’il faut chiner 50 nouveaux objets chez Emmaüs ou dans une brocante. Il est important de réfléchir par rapport à la taille de la pièce et des besoins. Il faut donc penser uniquement à l’essentiel.

Jouer sur les contrastes

Opposer les teintes claires et foncées permettra d’apporter une véritable identité à la pièce. Pour des duos audacieux, il peut être intéressant de mixer des couleurs primaires (rouge, bleu, jaune) et secondaires (orange, vert, violet) ou des couleurs chaudes (rouge et orange) et froides (bleu et gris).

Autre idée : associer le blanc à n’importe quelle couleur pour éviter le faux pas, la règle étant d’oublier les camaïeux (du vert bouteille et du bleu canard formeront un panaché de couleurs, pas un contraste). Il faut éviter d’utiliser plus de trois teintes opposées pour éviter l’effet trop bariolé.

Des revêtements repositionnables

Pour twister le sol démodé de la cuisine, changer la faïence de la salle de bains ou réveiller un mur un peu trop fade, choisir des revêtements repositionnables, du carrelage adhésif, permet de rénover sans prendre de risque. Economiques, faciles à poser et complètement amovibles, ils remplissent tous les critères du locataire. Esprit carreaux de ciment, à motifs marbré ou imitation quasi parfaite du parquet, le plus dur sera de choisir.

Jouer avec les textiles pour réchauffer l’ambiance

Quand on est propriétaire et que l’on veut louer, il faut choyer le linge de maison. Torchons, linge de lit, rideaux, serviettes de bain, les textiles sont une façon de personnaliser son intérieur et de réchauffer un espace aseptisé.

Faire attention aux proportions

Une grande pièce avec de grands meubles ou une petite pièce avec un mini canapé et une table basse XXL sont à éviter. Les proportions sont très importantes en déco. Un logement avec des pièces spacieuses doit permettre de mixer les outils de déco. Au contraire, si l’intérieur est restreint, mieux vaut privilégier l’harmonie avec des petits meubles branchés.

Privilégier la luminosité

La luminosité est l’un des points les plus importants dans un projet d’aménagement. Les miroirs reflètent la lumière et agrandissent l’espace. Une idée : créer une fausse verrière grâce à un miroir.

Délimiter visuellement un coin bureau

Pour ranger son courrier, travailler ou se détendre au calme, tout le monde a besoin d’un coin bureau bien aménagé et propice à la concentration. Pour démarquer visuellement le coin bureau du reste de l’ambiance, il est possible d’utiliser les murs en les recouvrant d’une touche de peinture. Ce geste tout simple permettra de structurer l’espace.

Et aussi…

  • Choisir des styles qui plaisent au plus grand nombre. Par exemple, le style scandinave est très en vogue, surtout auprès des jeunes.
  • Acheter des matériaux en faisant appel à des grossistes. Certains vendent également aux particuliers.
  • Pour la cuisine comme pour la salle de bains (les espaces qui font souvent la différence et convainquent les locataires), privilégier des peintures très couvrantes pour éviter de casser toute une pièce pour lui donner un nouveau style.
  • Choisir le régime LMNP (Location Meublée Non Professionnelle) au réel pour créer du déficit avec le montant de vos travaux et ainsi absorber son imposition foncière et ainsi limiter les coûts.
  • En fonction des changements à faire, les aides de l’état peuvent permettre de faire des travaux à moindre coût (changements de fenêtres par exemple) si vous êtes éligibles.
Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !