Tamara Brisk : Elle encourage les salariés de la tour Initiale à La Défense à réduire leur empreinte énergétique

Tamara Brisk

Mokki vient d’ouvrir son premier MokkiSpace au coeur du quartier d’affaires de La Défense. Ce showroom et point-relais de l’économie circulaire est installé au sein de la Tour Initiale, gérée par AEW, l’une des tours les plus prestigieuses du quartier d’affaires.

« Nous sommes fiers aujourd’hui de lancer Mokki en France au coeur de Paris-La Défense », se félicite Tamara Brisk, fondatrice de Mokki.  Il ne fait aucun doute pour nous que dans un futur très proche l’e-commerce circulaire aura une place incontournable dans le monde. Nous militons pour accélérer cette transition en donnant aux salariés les moyens d’être moteurs de la transition écologique. » Véritable acteur de la consommation responsable, Mokki s’engage activement dans les nouveaux modes et comportements auprès des consommateurs et des entreprises. Plus de 2 500 salariés pourront en profiter, dont ceux des groupes Tarkett, DS Smith, Linkt et de La Sacem.

Un showroom pour faciliter la consommation responsable

Aujourd’hui par exemple, faute de solution pratique pour les recycler ou les revendre, jusqu’à 80% des articles textiles finissent à la poubelle ! Mokki agit pour lutter contre ce gâchis et a développé un concept inédit en France dont les objectifs principaux sont d’assurer et de faciliter la consommation responsable. Mokki s’appuie notamment sur un showroom et des animations pour exposer des produits et services de l’économie circulaire ou le recyclage et la vente d’articles d’occasion, tout en accompagnant les actions quasi-quotidiennes des e-consommateurs présents dans des ensembles de bureaux ecxeption de colis personnels retour d’achats commandés en ligne.

Quantifier l’impact environnemental

Grâce à leur nouveau MokkiSpace, les occupants de la Tour Initiale ont une solution clé en main pour profiter pleinement et sans efforts de l’économie circulaire. Tous les articles recyclés et revendus sont scannés et traités via un algorithme afin de quantifier l’impact environnemental de la participation des utilisateurs à l’économie circulaire. Afin de sensibiliser et d’encourager toujours plus de monde à recycler et revendre, Mokki organise des événements dans le MokkiSpace avec ses partenaires, acteurs majeurs de l’économie circulaire, notamment : le Groupe Recommerce, société spécialisée dans le reconditionnement de mobiles et de smartphones ou Panoply, société de location de vêtements.

Un service gratuit de réception et d’envoi de colis sur le lieu de travail

Selon plusieurs études, en France, un quart des tentatives de livraisons n’aboutissent pas… Mokki élimine ce risque pour le commerçant et le client, pour rendre l’expérience e-commerce et re-commerce bien plus facile. En effet, en proposant un service gratuit de réception et d’envoi de colis sur le lieu de travail, Mokki innove dans le domaine du last-mile delivery et épargne perte de temps et stress aux salariés : à la réception d’un colis, le MokkiSpace propose la possibilité d’essayer immédiatement et sur place le produit. Si le client souhaite le retourner au vendeur, l’équipe Mokki assurera un retour fiable au e-commerçant, évitant par exemple au salarié le déplacement et le temps d’attente au bureau de Poste. Le tout sans frais de service.

Mokki, ambassadeur engagé de l’économie circulaire et des solutions durables

L’impact environnemental positif de ce nouveau concept sera amplifié dans les mois à venir quand Mokki commencera à travailler directement avec ses partenaires de livraison pour développer des pratiques plus responsables de packaging et de transport. Mokki représente ainsi un levier considérable pour réduire l’empreinte écologique des entreprises et de leurs salariés.

L’objectif est que le réemploi, la revente et le recyclage deviennent des réflexes pour tous les occupants de la Tour Initiale. Mokki est par ailleurs partenaire de l’Institut national de l’économie circulaire (INEC) qui les accompagne pour quantifier et maximiser leur impact environnemental. A titre d’exemple, une utilisation, même modeste, des services de Mokki facilite le recyclage et la vente en seconde main. Au sein de la Tour Initiale, si 3% des salariés utilisent ces services, cela permettrait de remettre en circulation près de 900 kg de vêtements dans l’économie secondaire ; d’économiser plus de 2,8 millions de litres d’eau  et d’éviter la propagation de 18 tonnes de C02 dans l’atmosphère.

Pour le Groupe AEW, gestionnaire de la Tour Initiale, ce partenariat avec Mokki prouve que l’un des plus importants gestionnaires d’investissements immobiliers au monde ne cesse d’innover, d’être à l’écoute de ses collaborateurs, de leur temps et de leur qualité de vie, et participe concrètement à l’effort de réduction de l’empreinte carbone de chacun.

 

© SweetRédaction