7 acteurs majeurs de l’habitat se mobilisent pour l’entrée en vigueur du carnet numérique dès le 1er janvier

Les 7 Lauréats désignés en 2017 par le PTNB pour expérimenter cet outil incontournable de la transition énergétique du bâtiment se mobilisent pour l’entrée en vigueur de ce carnet numérique, dès le 1er janvier 2020.

Le Conseil d’Etat s’apprête à examiner le projet de décret dédié à la mise en place du carnet numérique du logement.

Les lauréats désignés pour son expérimentation, l’Association QUALITEL, EDF, EP, Energies demain, Intent Technologies, PMB software et Vilogi, appellent de leurs vœux la publication des textes définitifs, décret et arrêté : « Il est urgent d’agir pour réussir notre transition énergétique et atteindre l’objectif de réduction des émissions de CO2 d’ici à 2050. Ce nouveau service réglementaire que sera le carnet numérique du logement y contribuera.» La France se mettrait ainsi au niveau des Pays Européens qui ont déjà enclenché cette démarche.

Une information complète et fiable sur l’état du logement

Apportant aux professionnels comme aux particuliers, une information complète et fiable sur l’état du logement, son descriptif, sa performance environnementale et l’historique des travaux effectués, le carnet numérique du logement :

  • Permet une meilleure maîtrise des consommations d’énergie au quotidien, par l’information et l’accompagnement des occupants, dans l’usage courant et le bon entretien de leurs équipements, favorisant ainsi le maintien de la qualité du logement dans le temps.
  • Contribue à la massification de la rénovation énergétique, en :
  • Ciblant les logements à rénover en priorité ;
  • Facilitant le déclenchement des travaux de rénovation via une information de qualité sur les démarches, les financements et le choix de professionnels compétents ;
  • Mesurant les effets réels des rénovations.

Accélérer le rythme des rénovations

Le carnet numérique du logement est l’opportunité d’accélérer le rythme des rénovations pour atteindre l’objectif d’un parc résidentiel de qualité et respectueux de l’environnement.

Il faut désormais le déployer à l’échelle nationale sans plus attendre, comme le confirme Marjolaine Meynier-Millefert, députée de la 10e circonscription de l’Isère : « Ce carnet numérique doit pouvoir rendre de nombreux services aux occupants de tous les logements et il faut donc que le décret qui précédera sa mise en œuvre effective soit aussi ambitieux pour lui que les parlementaires l’ont souhaité au moment du vote de la loi ELAN. »

© SweetRédaction