Immobilier : avec 251 000 €, vous gagnez des m² au Havre, à Reims, Toulon ou encore à Saint-Étienne !

251 000 €, c’est le prix moyen d’un logement en France en 2019 ! Il va s’en dire que, selon les villes, les inégalités sont flagrantes ! Si vous voulez avoir plus de mètres carrés, c’est au Havre, à Reims, à Toulon ou encore à Saint-Étienne qu’il faut orienter votre recherche immobilière !

C’est peu dire qu’en termes de pouvoir d’achat immobilier, en France, les inégalités sont flagrantes, car selon les villes où l’on souhaite devenir propriétaire, les surfaces auxquelles donnent droit 251 000 € (le prix moyen d’un logement en France) peuvent afficher jusqu’à 650 % d’écart !

Entre Paris et Saint-Étienne, un écart de superficie de 650 %

Selon le baromètre LPI-SeLoger, le prix moyen d’un logement en France, dans l’ancien, se monte à 251 000 €. Par rapport à 2018 où le prix moyen d’un bien immobilier atteignait 244 000 €, cela représente une hausse de 2,8 %. Mais force est de constater qu’avec 251 000 €, vous êtes loin (très loin, même !) d’avoir le même nombre de m² selon la ville où vous achetez. Alors que cette somme vous permettra de vous offrir 180 m² à Saint-Étienne, si c’est à Paris que vous achetez, vous devrez vous contenter de 24 m². Cela représente un écart de 650 %. En clair, pour 251 000 €, le logement dont vous ferez l’acquisition sera, plus que jamais, à superficie variable.

50 m² à Lyon = 53 m² à Bordeaux = 92 m² à Grenoble

S’il ressort des données recueillies par le baromètre LPI-SeLoger qu’en termes de pouvoir d’achat immobilier, les plus mal lotis sont, une fois encore (et sans surprise !) les Parisiens, d’autres inégalités se font jour. Jugez plutôt, pour 251 000 €, ce qui est, rappelons-le, le prix moyen d’un logement en France, il est possible d’acheter 50 m² à Lyon ou 53 m² à Bordeaux mais jusqu’à 92 m² à Grenoble. Pour la même somme, un acheteur grenoblois pourra donc profiter d’un gain de surface allant de 73 à 84 % par rapport à des acquéreurs lyonnais ou bordelais.

61 m² à Nice = 72 m² à Toulouse = 81 m² à Montpellier

D’après les chiffres relevés par l’Observatoire LPI et le baromètre LPI-SeLoger, la superficie que vous pouvez acheter, moyennant la somme de 251 000 €, tourne autour de 60 m² à Nice (61 m²) et à Nantes (68 m²) pour frôler, voire dépasser 70 m² du côté de Rennes (69 m²), de Strasbourg (72 m²) et de Lille (77 m²). Enfin, la surface de votre bien devrait avoisiner les 80 m² s’il se trouve à Montpellier (81 m²).

Plus de 100 m² au Havre, à Reims, à Toulon et à Saint-Étienne

Si vous voulez avoir plus de mètres carrés pour le même prix, à savoir 251 000 €, c’est au Havre, à Reims, à Toulon ou encore à Saint-Étienne qu’il faut orienter votre recherche immobilière. Et pour cause, dans ces quatre villes, c’est de plus de 100 m² de superficie que vous pourrez profiter. Plus précisément, le prix immobilier à Reims vous permettra d’y acheter 101 m² et 251 000 € vous donneront accès à :

  • 103 m² à Toulon,
  • 119 m² au Havre,
  • 180 m² à Saint-Étienne.

 

© SweetRédaction