PODCAST : « Allo Thibault, je fais comment… pour motiver mes équipes en télétravail ? », avec Thibault Guillaume

Dans ce podcast, Thibault Guillaume, fondateur de VitrineMedia, propose quelques réflexions simples et pragmatiques d’un entrepreneur qui travaille avec les agents immobiliers depuis 15 ans.

MySweetImmo et VitrineMedia vous présentent le 2ème épisode de « Allo Thibault, je fais comment ? ». Dans ce podcast, Thibault Guillaume, fondateur de VitrineMedia, propose quelques réflexions simples et pragmatiques d’un entrepreneur qui travaille avec les agents immobiliers depuis 15 ans.

Episode #2 : « Comment je motive mes équipes en télétravail «  

C’est une question que je me suis posé pendant 2 mois, car nous avons beaucoup eu recours au télétravail durant le confinement. Par le passé, j’étais opposé au télétravail, mais je me suis rendu compte que c’était une évolution. Il faut toutefois faire attention.

Être mieux pour travailler mieux !

A l’origine, c’est un besoin, une opportunité, une chance pour mieux vivre l’entreprise. Une façon de mieux concilier vie professionnelle et vie personnelle. D’ailleurs le télétravail répond mieux au besoin de rééquilibrage que n’a pu le faire les 35h et son lot de RTT qui était probablement une bonne idée mais pas une très bonne réponse car cela a eu pour conséquence de démobiliser ou au contraire d’en demander davantage à certains.

Les collaborateurs pour la plupart ne veulent pas moins travailler, ils veulent mieux travailler et ils cherchent à participer à un collectif, une entreprise qu’ils comprennent et pour laquelle ils veulent s’engager, contribuer et se sentir partie prenante de la réussite !

Pas pour tout le monde

Le télétravail ce n’est probablement pas pour tout le monde. Première question à se poser : « Est-ce que le poste est compatible avec le télétravail ? ». Autre point : certains vont pouvoir s’organiser et sont plus autonomes dans leur façon de travailler, d’autres vont « se perdre » et vont avoir besoin de suivi et de soutien comme cela était le cas au bureau. Le télétravail induit donc des risques.

Quels sont ces risques ?

L’isolement, le travail en silo, ne pas comprendre les problématiques en étant à distance… ceci étant valable pour les collaborateurs aussi bien que pour les managers et la direction. Il y a un risque que les équipes manquent d’implication dans les projets, un risque de désengagement du collectif.

Pourquoi ?

Parce que l’entreprise répond à un besoin de lien, de collectif, de social, de relation, d’émotions, de vivre ensemble dans tous ses aspects, les bons et les mauvais moments (de loin les plus riches et fertiles pour construire des liens dans la durée). Or, le télétravail coupe ce coupe cette relation physique qui est fondamentale.

L’accompagnement est donc indispensable

Le suivi de la performance et de l’efficacité dans la réalisation des projets est fondamental. Cela remplace la valeur dépassée du simple « présentiel » en entreprise. Avant, on avait l’impression qu’on travaillait mieux seulement quand on était dans l’entreprise, c’est faux ! L’important, c’est l’efficacité au travail.

Le grand retour du manager

Importance du chef d’équipe, du middle management. Il a subi les frais des réorganisations successives des années 80 et 90. Mais aujourd’hui, son action est primordiale pour éviter le « tout ou rien », l’abandon, l’isolement et le freestyle. Le télétravail consacre, caractérise le grand retour du manager.

Comment ? 

En période de télétravail, le manager doit sur-communiquer. Être présent pour accompagner celles et ceux qui auront besoin de cette disponibilité.

Je leur parle régulièrement, je maintiens le dialogue par visio et par écrit. Je mobilise mes équipes régulièrement sur des sujets nouveaux. Il faut maintenir en action les équipes, comme dans le développement logiciel. J’organise des « sprints » sur des périodes courtes de 7 jours à 15 jours maximum.

Cette façon de travailler est nouvelle, on peut donc imaginer de nouvelles formes d’accompagnement : organiser des webinars par thématiques, des formations… Il faut varier les sujets, maintenir les équipes en haleine.

Le télétravail ça ne suffit pas !

Au bureau, nous avons beaucoup travaillé à distance pendant ce confinement. Ce fut passionnant, mais il manquait quelque chose. Le lien concret, physique, n’est pas remplaçable.

Quelque chose d’inexplicable se noue quand on est ensemble. C’est ce qui permet à l’entreprise de dépasser les périodes difficiles, ce qui permet aux hommes et aux femmes de se dépasser. La proximité physique, le contact est indispensable pour engager, mobiliser nos équipes dans nos entreprises. Quand je me rends dans l’entreprise, je ne vais pas me réfugier derrière mon PC, je vais au contact, j’organise des réunions d’équipes, je favorise les interactions…

Donc mon conseil, c’est de ne pas dépasser 50% du temps en télétravail et d’y aller progressivement ! Une chose est certaine : le confinement de 2020 aura eu comme conséquence positive de changer, dans le monde entier, notre approche du télétravail mais aussi, de remettre en lumière l’importance du lien, de se retrouver tous ensemble en entreprise. Se retrouver tous ensemble, au même endroit, c’est tellement important !

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !