Journée Européenne du Patrimoine: La vie de Château, un rêve accessible

© adobestock

Les journées du Patrimoine auront lieu les 19 et 20 septembre 2020. L’occasion de visiter les monuments qui font la fierté de la France et peut-être de donner des envies à certains. Le Groupe Mercure revient sur ce marché si particulier de la belle pierre pas si inaccessible que ça …

Le succès rencontré chaque année par ces journées montre l’attachement des Français à leur patrimoine, certains allant même jusqu’à l’acquisition d’un morceau de ce patrimoine. Alors que le confinement a redonné du sens à la ruralité, le Groupe Mercure*, spécialiste des biens d’exception patrimoniaux, revient sur ce marché si particulier de la belle pierre pas si inaccessible sous l’effet conjugué des taux bas et de prix restés raisonnables malgré la crise sanitaire.

Acheter un château, un rêve…

L’acquisition d’un château s’inscrit d’abord dans un projet qui va au-delà de la nécessité de se loger. Acquérir une telle demeure porte en son sein la volonté de faire perdurer le patrimoine architectural français. Qu’il s’agisse d’un rachat dans le cadre d’une transmission ou d’un achat, d’un projet familial ou professionnel, devenir châtelain permet de réaliser un rêve tout en faisant vivre l’Histoire. Tandis que certains concrétisent un projet familial avec la transformation du château en maison de famille, d’autres associent d’emblée l’acquisition à un usage commercial, organisation d’événements type mariage, séminaires d’entreprise, chambres d’hôtes, exploitation de terres et forêts.

… accessible à partir de 300 000 euros

Si les prix s’échelonnent entre 300 000 € et 10 millions d’euros, ils varient d’abord selon l’emplacement géographique. En proximité des métropoles, ils peuvent s’envoler et dépasser 1,5 million d’euros. En quittant ces zones à forte attractivité sociale et environnementale, les prix moyens baissent autour de 700 000 / 800 000 euros pour la partie immobilière du bien. Les prix dépendent ensuite de la taille du bâtiment, de son histoire, de la surface extérieure et de son état. Le classement éventuel au titre des Monuments historiques (dits « MH ») ou à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques (ISMH) peut également faire grimper les prix.

Par exemple le Groupe Mercure a vendu un château inscrit MH de 200 m² niché au cœur d’un terrain d’environ 3 hectares à 30 km de Clamecy pour 360 000 € seulement avec des travaux de rénovation à prévoir.

En revanche à seulement 35 km de Nîmes, il faudra compter 1 695 000 € pour s’offrir un château de village XIIIe/XVIIIe inscrit MH situé entre Uzès et Anduze. Edifiée sur 3 niveaux, cette propriété offre une surface habitable d’environ 1200 m². Le jardin aux arbres centenaires entièrement clos de murs et sans aucun vis-à-vis accueille la chapelle familiale et un très agréable espace piscine parfaitement intégré.

Il faudra dépenser 2 990 000 € pour s’offrir cet exceptionnel château classé MH situé en Dordogne. Autour d’une grande cour et d’un jardin à la française d’environ 4ha, il est composé de 3 logis construits du XII au XVIII siècle : les habitations médiévales du XV siècle, une aile Renaissance et un corps central, dit le Dôme pour une surface de 1 700 m²

Entre aides et défiscalisation, les atouts des Monuments Historiques

Si les coûts d’entretien d’un château peuvent sembler dissuasifs, les biens classés ou inscrits Monuments Historiques (MH) bénéficient de financements publics pour les travaux d’entretien, de réparation ou de restauration. Ces subventions sont limitées à 40% pour les Monuments Historiques inscrits, aucun maximum n’étant fixé pour les monuments classés. Les travaux de restauration et de mise en accessibilité des Monuments historiques (classés ou inscrits), et des immeubles labellisés par la Fondation du Patrimoine, peuvent bénéficier du soutien de mécènes, sous réserve de la  signature d’une convention préalable avec une structure habilitée (telle que la Demeure Historique).

En termes de fiscalité, si le château est classé MH, son propriétaire peut déduire en tout ou partie des charges, et 100% des travaux de ses revenus, qu’il s’agisse ou non de sa résidence principale. Il peut également bénéficier de déduction des intérêts de l’emprunt et être exonéré de droits de succession.

Fortement ancré sur le territoire français, le Groupe Mercure, avec ses 84 années d’existence, vend un château sur trois en France.  
Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !