Rénovation énergétique : Depuis le 1er juillet, MaPrimeRénov’ est accessible aux propriétaires bailleurs

© adobestock

Ca y est ! les propriétaires bailleurs sont éligibles aux mêmes forfaits d’aides que les propriétaires occupants. Ils peuvent déposer leur demande d’aides pour tous les travaux éligibles réalisés depuis le 1er octobre 2020. Une condition : ils doivent s’engager à louer le logement rénové pour une durée minimal de 5 ans !

Depuis le 1er juillet, MaPrimeRénov’ est accessible aux propriétaires bailleurs qui vont pouvoir déposer leur demande d’aides pour tous les travaux éligibles réalisés depuis le 1er octobre 2020. Inscrite dans le cadre de France Relance, cette ouverture de MaPrimeRénov’ aux propriétaires bailleurs vise à poursuivre les efforts pour la rénovation du parc privé de logements avec un objectif de 50 000 demandes d’aides en 2021.

Lutter contre les passoires thermiques dans le parc locatif privé : un enjeu majeur

La rénovation énergétique des 8 millions de logements du parc locatif privé, parmi lesquels 1,5 millions sont considérés comme énergivores, constitue un enjeu majeur dans la lutte contre la précarité énergétique et la lutte contre le réchauffement climatique. Le projet de loi Climat et Résilience envisage d’ailleurs d’accélérer le calendrier d’interdiction à la location des passoires thermiques à l’horizon 2028.

Réduire la consommation énergétique de leur logement et faciliter sa mise en location

Avec MaPrimeRénov’, les propriétaires ont donc l’opportunité d’engager des travaux de rénovation énergétique qui leur permettront de réduire la consommation énergétique de leur logement, valoriser leur bien et faciliter sa mise en location.

Les propriétaires bailleurs peuvent déposer leur dossier

Depuis le 1er juillet, les propriétaires bailleurs sont donc éligibles aux mêmes forfaits d’aides que les propriétaires occupants, dans les mêmes conditions de revenus. Ils peuvent bénéficier de MaPrimeRénov’ pour rénover jusqu’à trois logements locatifs que cela soit en maison individuelle ou sur les parties privatives d’un appartement.

S’engager à louer le logement rénové pour une durée minimal de 5 ans

Pour cela, ils doivent s’engager à louer le logement rénové pour une durée minimal de 5 ans et, en cas de réévaluation du loyer, déduire l’aide qu’ils ont perçue du montant des travaux justifiant la réévaluation.

Pour les travaux dans les parties communes dans une copropriété, les propriétaires bailleurs peuvent déjà bénéficier de MaPrimeRénov’ Copropriétés, via leur syndicat de copropriétaires. Depuis son lancement le 1er janvier 2021, MaPrimeRénov’ rencontre un véritable succès auprès des Français, plus de 350 000 demandes ont été déposées en 2021.

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !