Elections présidentielles 2022 : Les 14 propositions de l’UNIS pour le logement

A l’occasion de son XIIe congrès, l’UNIS présente son Manifeste en vue des élections de 2022. Le syndicat dévoile 14 propositions indispensables pour favoriser l’accès au logement et destinées à interpeller les candidats à l’élection présidentielle de 2022.

 « Le logement est un thème central pour la société, et un pivot pour les élections. C’est le sens de notre Manifeste de propositions, fruit de nombreuses concertations avec nos partenaires et d’un travail collectif avec nos adhérents », souligne Danielle Dubrac, présidente de l’Unis.

Un constat de la situation du Logement en France sans appel 

  • Le logement est essentiel : Il répond à un besoin primaire et à un besoin de dignité. La pandémie a rappelé le logement est essentiel aux conditions de vie, au cadre de vie et à la qualité de vie.
  • Le logement est indissociable de l’emploi et de la mobilité : son accessibilité est un prérequis à la mobilité géographique et professionnelle.
  • Le logement est onéreux : le niveau de prix, des loyers, des charges et des taxes pèse démesurément sur le budget des Français qu’ils soient locataires ou propriétaires. Premier poste de dépense, le logement doit être accessible au plus grand nombre, pour permettre de choisir, et non de subir son cadre de vie. Il doit aussi être abordable pour préserver le pouvoir d’achat. Ni les locataires, ni les propriétaires ne devraient avoir à arbitrer entre logement, éducation, culture, loisirs et transports.

Le logement est un secteur complexe car il est particulièrement réglementé. Pour quel résultat ? Un parc de logement déséquilibré, insuffisant, cher, dégradé.

Face à cette situation et aux enjeux de rénovation, de démographie et d’innovation, l’Unis, acteur engagé dans son écosystème immobilier, prône la mobilisation générale pour le logement et le pouvoir d’achat immobilier.

L’Union des Syndicats de l’Immobilier avance 14 propositions

En particulier :

Déployer un “pacte locatif de responsabilité” reposant sur :

  • o       La suppression de la taxe foncière
  • o       La généralisation d’un amortissement pour les bailleurs personnes physique, proportionnel au niveau des loyer

Créer un plein Ministère de l’Habitat, chargé du logement, de la copropriété et de la rénovation, qui s’appuie sur des professionnels tiers de confiance, dans une chaîne de l’immobilier à professionnaliser.

Rendre plus prévisible et irréversibles pour les propriétaires les outils de la rénovation en sanctuarisant le budget et le montant de « MaPrimeRénov »

Voir les commentaires
Je soutiens MySweet'Immo