François Moerlen, Etienne Petit et Michael Raimon : Fnaim Legal by Modelo

Mon Podcast Immo live du congrès FNAIM avec François Moerlen, Etienne Petit et Michael Raimon.

Mon Podcast Immo reçoit François Moerlen, Président délégué de la FNAIM, Etienne Petit, COO de Modelo et Michael Raimon, Président de la Commission Fédérale Administration de Biens au micro d’Ariane Artinian.

Mon Podcast Immo : Qu’est-ce que Fnaim Légal by Modelo ?

François Moerlen : Fnaim Légal by Modelo, c’est notre nouvel outil de rédaction assistée, digital, dématérialisé, avec la signature électronique. Mis en place pendant le premier confinement pour pouvoir continuer l’activité, c’est aujourd’hui un vrai succès d’utilisation pour tous les adhérents de la fédération.

Mon Podcast Immo : Quel est concrètement le service que vous rendez aux adhérents de la Fnaim ?

Étienne Petit : Modelo est avant tout une solution de la rédaction d’actes. Fnaim by Modelo, c’est la réunion de deux expertises : l’expertise juridique de la Fnaim et l’expertise éditoriale et technique de Modelo à travers son application et ses suites. 6 000 agences Fnaim l’utilisent, sachant que chaque agence dispose gratuitement d’un compte personnalisé et sécurisé à travers Fnaim by Modelo depuis avril 2020.

Michael Ramon : Nous utilisons l’outil pour les transactions mais aussi et surtout en gestion locative, avec une faculté d’utilisation pour la rédaction des baux qui s’est avérée vitale pendant le confinement et qui, au-delà de ça, est devenu une habitude au quotidien.

Mon Podcast Immo : Au total, combien cela fait-il de ventes et de baux ?

François Moerlen : Nous en sommes à 70 000 ventes sous seing privé signées avec Modelo. Ce qui est un vrai succès.

Etienne Petit : En volume global, ça fait plus de 645 000 actes réalisés grâce à Modelo avec, en tête 135 000 mandats de vente, 30 000 mandats de location, 122 000 baux et les 70 000 promesses de vente, avec plus de 700 000 signatures électroniques. La solution d’envoi recommandé électronique AR24 est intégrée dans Modelo.

Michael Ramon : Il est important de préciser que Modelo permet de rédiger ces actes, mais n’interdit pas de rencontrer les gens. Il ne dégrade pas les rapports humains.

Mon Podcast Immo : Quels sont les retours concrets des agences immobilières ?

François Moerlen : On a un taux de satisfaction de 95 % de tous les utilisateurs. Au niveau des chambres, on constate que ce nouvel atout attire énormément de nouveaux adhérents – au nombre de 1 000 cette année. Modelo renforce aussi la fidélisation de nos adhérents. Il ne faut pas oublier également les registres des mandats, des répertoires, qui ont été souscrits par les agences en format numérique via Fnaim Légal by Modelo.

Michael Ramon : Les gestionnaires s’y sont mis, c’est devenu une routine pour eux. En termes de signatures, les particuliers sont également très satisfaits.

Mon Podcast Immo : On comprend le service rendu. Combien ça coûte ?

Étienne Petit : C’est gratuit pour les adhérents de la Fnaim. Il y a juste l’achat de packs de signatures, de lettres recommandées ou de registres, qui sont en option.

Mon Podcast Immo : Fnaim Légal by Modelo est-il facile d’utilisation ? Accompagnez-vous les agents pour prendre l’outil en main ?

Étienne Petit : Nous avons eu bien sûr l’appui de François Moerlen ainsi que celui de présidents de chambres qui nous ont fait intervenir. Nous avons aussi l’appui des secrétaires fédéraux qui sont un maillon indispensable pour être au contact des adhérents de la Fnaim. Et, évidemment, nous avons nos ambassadeurs qui animent gratuitement des formations à distance d’une heure à une heure et demie.

Mon Podcast Immo : Quelle est la part des agences adhérentes de la Fnaim qui rédigent elles-mêmes leurs promesses de ventes ?

François Moerlen : Nous les estimons aujourd’hui à 40-50 %. Plus nous formons, plus nous utilisons cette plateforme, plus on s’aperçoit que les agences immobilières reprennent la maîtrise de la rédaction des actes.

Mon Podcast Immo : Avec cette collaboration qui se passe bien, quelle va être la suite ?

Étienne Petit : La suite, c’est l’étape en aval, mettre en place un lien avec le notariat puisque Modelo a été rachetée par Septeo, éditeur de logiciels et notamment propriétaire de Genapi qui équipe plus de 70 % des notaires. Nous allons faire en sorte que le travail qui est réalisé dans Modelo par les agents immobiliers profite aussi aux notaires qui vont récupérer de manière structurée toutes les données pour éviter des resaisies.

En amont, ce sera l’intégration de documents d’urbanisme digitalisés provenant de Preventimmo-Kinaxia, autre société qui a rejoint le groupe Septeo, pour faciliter à l’intérieur d’une seule et même application le travail quotidien de l’agent immobilier.

Michael Ramon : Pour nous, la prochaine étape est au 1er janvier avec le cautionnement et la possibilité de la signature électronique avec la mention « tapuscrit » qui permet de signer les cautions en ligne.

Étienne Petit : Concernant le cautionnement, la solution qui a été retenue par le gouvernement dans l’ordonnance du 15 septembre est celle qui a été préconisée par la Fnaim, qui nous avait aussi consultés pour mettre en place un dispositif technique s’appuyant sur la signature électronique pour garantir que la mention « tapuscrit », renseignée par la personne qui se porte caution, l’aura bien été par elle et non pas par quelqu’un d’autre.

Mon Podcast Immo est un podcast quotidien et indépendant, produit par MySweetImmo.com. Pour le soutenir, abonnez-vous et laissez des étoiles ou des commentaires sur votre plate-forme de podcast préférée.
Voir les commentaires
Je soutiens MySweet'Immo