Paris Fibrepublicité
En lecture

1611 euros, c’est le montant moyen de la fac...

1611 euros, c’est le montant moyen de la facture chauffage des Français en 2016

Alors qu’une vague de froid déferle cette semaine sur la France, QuelleEnergie décortique le budget chauffage des Français.

Alors qu’une vague de froid déferle cette semaine sur la France, les consommations de chauffage sont amenées à augmenter. Rappelons que la facture de chauffage pèse lourd dans le budget des Français.

En 2016, la facture de chauffage moyenne était de 1 611 €  par an selon l’étude réalisée par Quelle Energie à partir des montants déclarés par 19 663 Français dans le simulateur de chauffage proposé sur le site QuelleEnergie.fr. Il s’agit d’une facture conséquente en comparaison des revenus des Français.

L’électricité reste l’énergie la plus chère et la plus utilisée

infographie2L’énergie la plus utilisée par les Français pour se chauffer est l’électricité (38%), suivie par le gaz (35%) puis par le fioul (19%) et le bois (5%).

L’énergie de chauffage qui présente la facture moyenne la plus élevée est le fioul avec 1 927 € par an. Celle qui présente la facture moyenne la moins élevée est le bois avec 811 €.

Mais les résultats sont très différents si on calcule le montant dépensé par mètre carré du logement. On retrouve alors, sans surprise, l’électricité comme l’énergie de chauffage la plus chère à 15,9 € /m² par an, suivi du fioul à 12,6 €, du gaz à 11,5 € et, pour finir, du bois à 6,1 €.

Ces résultats sont à considérer au regard de l’évolution des prix des énergies de chauffage. En 2016, le prix de l’électricité a augmenté de 2,8%, le prix du fioul et du gaz ont baissé de respectivement 10,5% et 9,2% alors que le prix du bois a augmenté de 3,4%.

Une amélioration de l’étiquette énergétique

L’étiquette énergétique moyenne des logements en France se situe, en 2016, entre l’étiquette D et l’étiquette E. En 2015, l’étiquette énergétique moyenne se situait au niveau de l’étiquette E. Il y a donc une amélioration visible des efforts réalisés ces dernières années en matière de rénovation énergétique.

Enquête réalisée à partir des montants déclarés par les utilisateurs dans 19 663 bilans énergétiques réalisés sur le site quelleenergie.fr en 2016. La facture moyenne de chauffage ici calculée prend en compte le coût de l’eau chaude sanitaire.

 

 

Quelle Energie est le leader du conseil en économies d’énergie auprès des particuliers. Fondée en 2008, la société aide les propriétaires de maison et d’appartement à investir sereinement dans des travaux d’économies d’énergie. Les conseils de Quelle Energie abordent tous les aspects d’un projet de rénovation énergétique : travaux les plus rentables pour leur logement, prix estimé des travaux, aides disponibles, versement directe de la prime énergie, mise en relation avec des pros qualifiés RGE … En 2016, Quelle Energie a conseillé plus de 700 000 Français par mois sur son site Internet ou par téléphone.

© misalukic – Fotolia.com


  1. tara

    5 février

    pour information 60 millions de consommateurs, teste des douchettes à économie d’eau et préconise la pose de matériel d’économie d’eau sur les robinets et WC.
    L’étude montre qu’une famille de 4 personnes peut réduire de 30% sa facture d’eau (de 150 m3 /an à 100 m3) soit 50 m3 d’économie d’eau par an, tout en gardant le même confort.
    Il est indiqué que ces matériels d’économie d’eau permettent au final une économie entre 217 et 267 € /an ce qui représente 45% de la facture d’eau (30% d’économie pour l’eau et 15% supplémentaire sur l’énergie).
    plus d’infos sur http://www.activeau.fr/test_60_millions_de_consommateurs.htm

  2. Jacques

    10 mars

    Attention, Si on isole derrière un radiateur de chauffage central à eau fonctionnant avec une chaudière, et ceci dans une maison non isolée, déjà il n’y a aucun danger de surchauffe et ça ne peut être que bénéfique de moins perdre de chaleur dans le mur.
    Mais avec des radiateurs électrique attention de ne pas réduire l’espace d’air, ou que ce que vous mettez ne vienne prendre appui contre le radiateur ce qui pourrait le faire surchauffer.

    Pour les radiateurs électriques, si on veut isoler un tant soi peu sans risque, les démonter ainsi que les fixations. Ensuite, coller un isolant genre dépron si on ne veut pas que ça avance trop, et un contre plaqué même mince que l’on vissera dans le mur avec des chevilles et là dessus on refixe le radiateur. ainsi l’air pourra toujours circuler derrière.

    Si la maison est isolée, ça ne sert à rien de faire cela.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *