Paris Fibre

De La Cour Au Jardin, des spécialistes de l’immobilier et de l’art de vivre

L’agence immobilière parisienne De La Cour Au Jardin se réinvente avec une nouvelle plateforme élégante et un réseau d’ambassadeurs.

De La Cour Au Jardin… Rien que le nom est évocateur et raconte une histoire. Durant 18 ans, Isabelle Larochette a géré deux agences De La Cour Au Jardin à Paris (une aux Abbesses, dans le 18e, et l’autre dans le 17e), spécialisées dans la vente de biens de charme, uniques, voire insolites pour certains. Durant 18 ans, elle a travaillé à sa manière : en étant proche de ses clients, très à l’écoute… Elle recevait acheteurs ou vendeurs autour d’une table ronde, devant un café, un bon feu de cheminée. De quoi mettre tout le monde en confiance et à l’aise… «J’ai toujours eu une approche décalée, explique-t-elle. A l’époque, dans nos locaux, il y avait une cheminée, des tapis, des tableaux… Lorsque j’accueillais les clients, il n’y avait pas cette distance imposée par l’agent immobilier derrière son bureau. J’ai toujours privilégié l’approche humaine.»

Etre à l’écoute de ses clients

Aujourd’hui, cette professionnelle chevronnée change de concept. Exit les agences vitrines, elle s’appuie désormais sur un réseau d’agents immobiliers indépendants, répartis à travers toute la France, qu’elle appelle affectueusement ses ambassadeurs. « La recherche immobilière a évolué, commente-t-elle. Les acheteurs se font leur propre idée des tendances du marché sur Internet et ne passent plus à l’agence. Mon approche a toujours été différente, je me suis donc dit qu’il y avait forcément quelque part des gens qui me ressemblaient et qui avaient envie de travailler autrement», reprend-elle.

 

Une histoire de femmes

Avec deux autres femmes, Isabelle Weill (ancienne associée et co-fondatrice du Groupe CCM Benchmark) et Michèle Lourdelle (ex-directrice de la communication du Groupe M6 et fondatrice de l’agence 1R2com) qui partagent la même philosophie du métier, le plaisir de transmettre et de partager, elle réinvente De La Cour Au Jardin et lance une version web, avec une plateforme élégante, à l’image des biens qu’elle met en vente, pleins de charme, et insolites. « Dans l’ADN de De La Cour Au Jardin, il y avait cet intérêt pour l’autre et, de ce point de vue là, rien n’a changé. Prendre le temps de se rencontrer, de se connaître et de partager un projet fait partie intégrante de notre philosophie.»

Une communauté d’art de vivre

Pour « ré-enchanter » le monde de l’immobilier, Isabelle Larochette a décidé de ne garder que le meilleur de De La Cour Au Jardin. Elle a donc fait la synthèse de ce qui a fonctionné durant 20 ans, de ce que ses clients ont apprécié. Plus qu’une agence immobilière, la nouvelle version digitale crée une communauté. Elle partage l’art de vivre avec ses clients et ses ambassadeurs. Sur la plateforme, on ne trouve pas que des biens à vendre… Il y a aussi les tendances déco, l’histoire des collaborateurs, les ateliers cuisine ou de jardinage qu’Isabelle Larochette organise pour ses clients…  « On ne parle pas de m², on parle plus de lieu, de ressenti, d’endroits où ils se passent quelque chose», précise-t-elle. D’ailleurs, durant leur stage d’intégration, les ambassadeurs sont aussi formés à l’histoire de l’art, aux tendances du design, de l’architecture ; ils rencontrent un designer, une photographe professionnelle, un docteur en Feng Shui. Et de conclure : « je veux des gens cultivés, curieux… Je suis très sensible à leur personnalité».

 

 

 

© Olivia Delage