Logement : et si la colocation intergénérationnelle était la solution ?

Avec des loyers toujours aussi élevés dans les grandes villes, les moyens pour se loger se diversifient. Phénomène de plus en plus répandu, la colocation intergénérationnelle attire de nombreuses personnes.

Alors que d’un côté une partie de la population souffre de difficultés croissantes pour se loger, à l’inverse, les personnes âgées disposent de logements parfois trop grands pour eux et de retraites souvent maigres. Cette situation entraîne une augmentation significative du nombre de colocations intergénérationnelles, de logements habités par des personnes qui ne se connaissent pas forcément avec des écarts d’âges parfois importants.

Une alternative bénéfique pour tous

Ainsi, Appartager, le site leader de la colocation en France, a interrogé ses utilisateurs pour savoir s’ils étaient prêts à vivre avec une personne plus âgée contre un loyer modéré et des services rendus. Surprise: 53% des personnes ont répondu par l’affirmative. Ils sont plus de la moitié à déclarer bien vouloir faire les achats du quotidien, 34% les tâches ménagères et 16% à faire des activités avec la personne âgée. Sans prendre la place d’une infirmière ou d’une aide-soignante, une jeune personne peut aider une personne âgée à rester à son domicile, ce qui peut constituer une véritable alternative au placement en maison de retraite.

« Avec des loyers qui ne cessent d’augmenter la colocation intergénérationnelle est un phénomène que l’on ne peut que soutenir, analyse Cédric Brochier, porte-parole d’Appartager. C’est une belle aventure humaine, un échange extrêmement utile pour la société et qui permet de réunir deux groupes de la société apparemment très éloignés et qui ne se rencontrent jamais.»

Des avantages pour les personnes âgées et les plus jeunes

Si les colocations intergénérationnelles se multiplient c’est qu’elles offrent des avantages à la fois pour la personne âgée mais également pour la ou le jeune locataire.

Un gain financier pour chaque partie

Les retraites étant souvent très maigres, louer une chambre est une manière pour les personnes âgées de compléter ses revenus sans aucune perte. Les retraités peuvent aussi choisir de faire participer le colocataire aux charges (eau, internet, électricité, etc.). Du côté des locataires, les loyers dans les grandes villes étant de plus en plus élevés, il est d’autant plus difficile de se loger. C’est surtout le cas dans les villes étudiantes où les loyers grimpent d’années en années et où la demande est croissante. Grâce à la colocation intergénérationnelle, beaucoup d’étudiants, par exemple, réussissent à se loger pour des loyers modérés et dans des appartements auxquels ils n’auraient pas accès autrement, notamment dans les centres villes.

Une solution pour rester à domicile

La maison de retraite est perçue comme la dernière solution pour les proches lorsqu’un senior a perdu la majeure partie de son autonomie. La colocation intergénérationnelle peut alors être une solution intermédiaire. Dans une colocation solidaire, le nouvel entrant pourra se voir attribuer certaines tâches que la personne âgée ne peut plus accomplir et lui permettre ainsi de rester chez elle.

Un gage de sécurité

Particulièrement faible et démunie face aux dangers, les personnes âgées peuvent être la cible de cambriolages ou de vols. Elles se sentiront ainsi davantage en sécurité en partageant leur logement avec des jeunes plus alertes et plus à même de réagir face à une situation de danger.

Une barrière contre la solitude

La colocation intergénérationnelle est une solution pour répondre à la solitude des personnes âgées : l’un des principaux fléaux de notre société. La perte de son conjoint et l’éloignement des enfants ou encore la diminution de la mobilité sont autant de raisons éloignant les personnes âgées de toute vie sociale. Sentir une présence chez soi, avoir un contact quotidien avec une autre personne représente donc un réconfort considérable pour les seniors isolés.

L’enrichissement mutuel

Pour les jeunes générations, vivre avec une personne âgée est une vraie leçon de vie. Cette expérience leur permet d’apprendre et d’intégrer des valeurs structurantes : l’entraide, l’ouverture, la citoyenneté, la curiosité ou encore le respect. Inversement, en partageant son quotidien avec un jeune, le senior aura également beaucoup à apprendre d’un monde dont il est si éloigné. « Cette forme de colocation présente des avantages indéniables pour toutes les parties prenantes, commente Cédric Brochier. L’avantage financier est ce qui prime. D’un autre côté, les plus jeunes y trouvent un avantage d’un point de vue du confort et de la localisation de l’appartement. Tandis que du côté des personnes âgées, ils sont en demande de ce type de cohabitation afin de pouvoir continuer à habiter dans leur domicile tout en étant moins isolés.»

© SweetRédaction