Pour la première fois, Airbnb a son propre stand au salon de l’agriculture

Airbnb se lance dans l’agrotourisme et investit le salon de l’agriculture.

S’il y en a qu’on ne s’attendait pas spécialement à croiser ici, entre les vaches et les poulets, c’est eux. C’est une première pour la société américaine Airbnb, créée en 2008 par Brian Chesky et Joe Gebbia, d’avoir son propre stand au salon de l’agriculture, situé porte de Versailles à Paris. Forte de 1,5 millions d’annonces, partout à travers le monde, et notamment dans les « shit holes » de Donald Trump, Airbnb, plateforme d’hébergement entre particuliers, est valorisée à 31 milliards de dollars. Alors pourquoi vouloir se frotter au monde de l’agriculture ?

La raison évoquée par la start-up californienne, pour expliquer sa présence dans les allées ? « Développer l’agritourisme en France ». Mais alors, qu’est-ce que l’agritourisme ? Tout le monde ne le sait pas, mais Airbnb permet depuis quelque temps déjà aux agriculteurs de louer des logements dans leur fermes, tout en proposant en parallèle aux locataires d’une nuit ou plus, de participer aux tâches de l’exploitation, mais aussi de découvrir la région, et les produits locaux.

Airbnb, acteur incontournable du tourisme rural

En octobre dernier, Airbnb s’est associé à « Bienvenue à la ferme », plateforme d’hébergement ruraux, et à MiiMOSA, plateforme de financement participatif dans l’agricole et l’alimentaire. L’objectif était de soutenir les agriculteurs dans leurs projets « d’agritourisme », à savoir les accompagner dans leurs plans d’hébergement, dans leur découverte de l’hôtellerie, etc. Un appel à projet a été organisé, et un prix sera justement remis lors du salon de l’agriculture. “Les agriculteurs jouent un rôle clé pour la cohésion de nos territoires et le maintien de nos paysages. Airbnb est devenu un acteur incontournable du tourisme rural, en permettant à des milliers d’agriculteurs de créer facilement une annonce et d’accueillir des voyageurs du monde entier » explique Emmanuel Marill, Directeur général d’Airbnb France, il ajoute que « nous souhaitons soutenir le développement de l’agritourisme pour faire découvrir aux voyageurs français et internationaux la richesse de la France dans ce domaine, et permettre aux agriculteurs de diversifier leurs revenus”. Ainsi, jusqu’au 4 mars 2018, Airbnb sera porte de Versailles. Au programme : des rencontres avec les hôtes agriculteurs, des formations pour devenir le meilleur hôte de votre campagne mais également des rencontres avec des respnsables de la plateforme.

© SweetRédaction