LittleCorner fait de la pub aux petits coins!

LittleCorner transforme nos petits coins en supports publicitaires. C’est effectivement le moment où notre attention est la plus forte.

Vous vous ennuyez dans les toilettes publiques ? Cela tombe bien ! LittleCorner, une startup fondée en 2014, spécialisée dans l’affichage digital, se charge de vous distraire. Cette petite entreprise, située dans le Sentier à Paris, a fait des toilettes des salles de spectacles et de conférences, des cafés et restaurants, de véritables supports publicitaires. Elle a déjà déployé plus de 1 500 écrans dans plus de 500 lieux, dont les restaurants Costes, le théâtre Mogador, l’Olympia, le Carrousel du Louvre, l’espace Champerret… et elle couvre 25 villes françaises. « Notre objectif est d’aller chercher de l’attention, donc essayer de trouver des moments où l’attention de l’individu est maximum, explique Efraim Clam, le fondateur et CEO de LittleCorner. Aujourd’hui il y a de plus en plus de supports de communication mais l’on se rend compte qu’ils ont de plus en plus de mal à capter l’attention. Nous ne nous intéressons qu’aux toilettes car c’est définitivement le moment où l’attention est la plus forte !»

Les toilettes publiques comme support publicitaire

Il faut dire que les petits coins sont particulièrement propices à la diffusion de messages publicitaires. Et ce, pour une simple raison : à ce moment-là, vous êtes seul, vous attendez, vous n’avez rien d’autre à faire. Le taux de mémorisation dans la cabine est donc exceptionnel, bien plus élevé par exemple que dans la rue, où vous êtes trop distrait et confronté à une centaine de messages en même temps, ou même qu’à la télévision ou sur Facebook. Il est, selon les instituts de sondage qui mesurent tous les ans ce qu’on appelle l’efficacité publicitaire et, plus précisément, la mémorisation, en fonction des univers (télé, radio, internet…, et les toilettes) de 85% quand 11 % des gens retiennent un message sur Facebook et 75% retiennent ce même message s’il a été diffusé au cinéma.

Un score d’agrément ou d’adhésion de 94% 

« Toute la difficulté pour les annonceurs est de trouver des moments où les gens sont contents de voir un contenu publicitaire, reprend Efraim Clam. En marketing, on appelle ça le score d’agrément. Aux toilettes, dans la cabine, celui-ci est très bon, contrairement à la télé où les gens zappent. 94% des gens avouent, à la sortie de la cabine, avoir été ravis de voir un spot.» Curieusement, avant de vivre l’expérience, le sentiment est plus mitigé. L’idée de diffuser de la publicité aux toilettes est jugée saugrenue, voire intrusive. Mais finalement, les intéressés sont contents !

Les hommes passent 36 secondes, les femmes 1 minute et 4 secondes 

Dans les toilettes pour hommes, l’écran est placé au-dessus de chaque urinoir. Pour les femmes, il se situe en face de la cuvette ou sur le côté. Sachant que les femmes s’assoient rarement sur la lunette, LittleCorner a eu l’intelligence de placer ses écrans de manière à ce qu’elles visionnent la publicité avant de s’y installer ou non. Chaque écran diffuse 6 spots de 10 secondes qui tournent en boucle sachant que le temps moyen passé « là où les rois vont seuls » est de 45 secondes, (1,04 minute pour les femmes, 36 secondes pour les hommes). LittleCorner n’installe ses écrans que dans les cafés et les établissements qui sont, évidemment, bien gérés et propres (au moins 6 à 8 nettoyage par jour). La startup privilégie les petits coins des lieux très haut de gamme. C’est pour cette raison que des annonceurs de haut niveau comme Warner Bros, Uber ou BNP Paribas, se sont laissés convaincre.

Kudoz choisit LittleCorner pour sa dernière campagne d’affichage

Récemment, c’est Kudoz, l’appli mobile qui fait matcher les jeunes talents et les recruteurs, qui a décidé de surprendre. Kudoz a cherché un partenaire qui lui permettrait de toucher ses cibles dans un contexte idéal de réception : les salons étudiants. «Kudoz a fait le choix d’une solution d’affichage ultra-performante, poursuit Efraim Clam. Une performance en termes de ciblage, d’engagement et de coût. Ce sont ces trois bénéfices qui expliquent le succès toujours plus marqué de notre solution auprès des annonceurs.»

Une mesure d’audience en temps réel ultra-précise

Cette idée vous inspire ? Sachez que LittleCorner a développé une technologie brevetée qui permet de mesurer le temps que chaque personne passe devant un écran. Résultat, seule l’audience réelle est facturée. Un outil de simulation sur le site www.littlecorner.fr vous permet d’imaginer votre projet dans le quartier et les lieux que vous souhaitez.

 

 

 

© Olivia Delage
Era France