« Cette année, je respire immobilier », Stéphane Plaza

En 2018, il va respirer Immobilier. Entretien avec l’agent immobilier, comédien, animateur TV.

En 2018, Stéphane Plaza va donner plus temps à sa passion, l’immobilier. Nous avons rencontré l’agent immobilier le plus célèbre de France aussi animateur TV sur M6 (Recherche appartement ou maison, Maison à vendre, Chasseurs d’Appart)  et comédien, à Franchise Expo Paris, sur le stand du réseau d’agences immobilières Stéphane Plaza Immobilier dont il est le cofondateur avec Patrick Michel Khider et Bernard de Cremiers.

Ariane Artinian : Où en est le réseau d’agences « Stéphane Plaza Immobilier » ?

Stéphane Plaza : Aujourd’hui, nous avons 320  immobilière, et nous sommes  toujours sur notre projet de 500 agences d’ici 2020.

AA : Quel est le profil des franchisés qui vous rejoignent ?

Stéphane Plaza : Un quart sont en reconversion, c’est à dire que ce sont des personnes qui changent de métier. Nous avons un quart de collaborateurs qui veulent devenir manager, patron, et qui souhaitent s’adosser à un grand réseau. Aujourd’hui, « Stéphane Plaza Immobilier » est un grand réseau immobilier. Nous avons aussi un quart de personnes qui ouvrent une deuxième agence immobilière, parce que  la première a bien marché. Et puis,  évidemment, des agents  indépendants, qui veulent se rattacher à un réseau.

AA : Quelles sont vos nouveautés en 2018 ?

Stéphane Plaza : La nouveauté cette année, c’est que les clients vont pouvoir donner leur avis, c’est à dire noter les agences, dire tout ce qui va, mais aussi les choses qui ne vont pas, pour que l’on puisse corriger, que l’on puisse avancer ensemble.  Nous allons aussi sortir un mandat à la carte. Nous avions un mandat exclusif de 45 jours, maintenant on passe sur un mandat, pour construire ensemble. Ca veut dire que le vendeur, et l’agent immobilier vont décider de la durée du mandat ensemble. Il va être de 15 jours, 3 semaines, ou 1 mois. On va regarder comment on peut travailler ensemble, dans quelles conditions, mais surtout main dans la main, pour mieux vendre, au meilleur prix.

AA : Où en vont vos autres projets ?

Stéphane Plaza : Cette année, je vais être à fond dans l’immobilier ! Je mets le théâtre un petit peu en retrait, je me concentre sur cette troisième année, les deux dernières ont bien fonctionné, la troisième ce sera de la vérification. Il faut regarder tout ce qui va, avancer de nouveau, resserrer un petit peu les vis et les boulons et continuer à progresser ensemble.

AA : Donc, vous mettez le reste entre parenthèses ?

Stéphane Plaza : Je continue la télé, je continue les émissions, mais je donne plus de temps à l’immobilier. Je ne mets rien entre parenthèses, je donne plus de temps à l’immobilier, qui est ma vraie passion, mon vrai métier. Je suis né pour vendre, et je suis content dans l’immobilier.

AA : Vous avez un projet de film, de série dont vous pouvez nous parler ?

Stéphane Plaza : Film ou autre, tout a déjà été tourné, ça va sortir le 12 septembre. C’est un long-métrage sur Albert Einstein. C’est avec Josiane Balasko et Julie Ferrier. Et cette année maintenant, je respire immobilier.

AA :  Quel rôle jouez-vous dans le film ?

Stéphane Plaza : Dans le film, qui s’intitule « J’ai perdu Albert », je joue un looser, , un apiculteur , quelqu’un qui travaille avec des abeilles, et rien ne va. Sa femme s’est barrée, il est tout seul, il perd son boulot, le vrai looser. Un rôle de composition.

AA : Oui, parce que tout va bien pour vous…

Stéphane Plaza : Pour moi tout va bien, et surtout dans ce rôle j’ai la barbe, alors que là, je suis rasé de près.

AA : La dernière fois qu’on s’était vus vous prépariez votre déménagement. Vous en êtes où ?

Stéphane Plaza : Et bien je suis toujours en train de déménager ! Je déménage longtemps, je fais les cartons et puis il y avait beaucoup de bibelots, beaucoup de choses. Puis on épure, on désencombre, on fait du « home staging », et on avance !

© AA/MySweetProd