Le calcaire dans l’eau : un fléau pour la peau et la maison !

On n’en a pas toujours conscience mais le calcaire coûte cher. Il dégrade les tuyaux, l’électroménager, irrite la peau… Marre du calcaire ? Suivez le guide.

L’eau du robinet laisse des traces blanches dans votre bouilloire, votre cafetière, dans l’évier et parfois même sur les verres ? Vos appareils électroménagers sont entartrés ? Votre peau est sèche après la douche ? Le linge est rêche ? Ne cherchez plus le responsable : c’est le calcaire. S’il n’est pas mauvais pour la santé, le calcaire est un fléau pour la maison et la peau.

Une eau plus ou moins calcaire selon les régions

Le calcaire touche 70 % des régions de France. Comme d’habitude, tout le monde n’est pas logé à la même enseigne : l’eau de certaines régions est très calcaire, comme dans le Nord, l’Hérault, la Moselle et l’Ile-de-France ailleurs beaucoup moins, comme dans le Massif Central, les Vosges ou la Bretagne. Tout dépend de la nature du sol. Le titre hydrotimétrique (T.H) ou dureté de l’eau est l’indicateur du taux de calcaire de l’eau. Plus une eau est calcaire, plus elle est riche en calcium et en magnésium, plus elle est dite « dure ». La dureté se calcule en degré français (°F) : 1 °F est égal à 10 mg/l de calcaire. En moyenne, en France, comme en Ile-de-France, le degré hydrotimétrique de l’eau est compris entre 30 et 40 °F, ce qui correspond à 300 ou 400 grammes de calcaire par mètre cube d’eau : c’est donc une eau « dure ».

Une surconsommation d’énergie

Le calcaire entartre les canalisations, les robinets, les éviers, les baignoires, les appareils ménagers… Et il coûte cher. A cause de lui, vous êtes obligé de consommer plus d’énergie pour chauffer l’eau (l’eau chargée en calcaire est plus longue à chauffer qu’une eau adoucie). « Et pour cause : il faut chauffer le calcaire, explique Thierry Benoist, Responsable de la formation et expert produit chez Culligan, le spécialiste du traitement de l’eau. Dans un verre au micro-ondes, cela ne représente pas grand-chose mais lorsque vous chauffez la résistance d’un ballon d’eau chaude, tout de suite, ça change tout.»

Plus beaucoup de produits lessiviels

Le calcaire vous oblige aussi à changer votre électroménager ou votre ballon d’eau chaude plus souvent et à utiliser plus de lessive car le calcaire neutralise le savon. « Si vous voulez avoir une solution lavante dans laquelle, le savon est actif et prend le dessus sur le calcaire, il faut en mettre beaucoup plus, reprend Thierry Benoist. Ca a un coût et ce n’est pas idéal pour l’environnement. » Et enfin, il y a les crèmes hydratantes… Indispensables pour retrouver une peau douce et soyeuse. « Certaines personnes ont des problèmes de peau, du type eczéma, dartre…, qui ne sont pas liés au calcaire, seulement la présence de celui-ci, en grande quantité dans l’eau, les aggrave », poursuit Thierry Benoist. A titre d’exemple, le calcaire représente un coût de 45 € par mois pour une famille de 4 personnes en Ile-de-France.

Un adoucisseur d’eau protège la peau et la maison

Alors, le calcaire est-il une fatalité ? Non, il existe une solution : l’installation d’un adoucisseur d’eau sur le réseau d’eau potable. Installé au niveau de l’arrivée d’eau principale, celui-ci va venir filtrer les ions calcium et magnésium, responsables du tartre, des irritations et des démangeaisons. Et vous obtiendrez une eau adoucie. Evidemment, il a un coût : à partir de 2 500 €. Mais il est vite rentabilisé assure Thierry Benoist : « Changer les équipements régulièrement a un coût, précise-t-il. Après avoir fait un diagnostic de la qualité de votre eau, un conseiller-expert Culligan détermine précisément son taux de dureté, calcule ce que vous coûte le calcaire et vous recommande le système de filtration le mieux adapté à vos besoins. Le modèle d’adoucisseur varie en fonction de la consommation d’eau dans le foyer et de la dureté de l’eau. » Pour vous renseigner sur la qualité de votre eau, vous pouvez aussi vous rapprocher de votre mairie ou de votre compagnie des eaux.

© mysweetimmo/adobestock